Delphine

Oct 122017
 

Samedi dernier c’était la récolte des courges à la ferme.

On les avait planté sur paille

Les AMAPiens de Lombron, Changé et Le Mans sont venus filer un coup de mains (et heureusement). Ils étaient répartis en équipe et chaque équipe était dans le champs et dédiée à une taille de courge (petit-moyen-gros) ce qui s’est révélé beaucoup plus simple à gérer que ce qu’on faisait les années précédentes où il y avait une équipe en bord de champs pour trier par taille tout ce que rapportaient les récolteurs.

On a eu froid au fesses, il faisait -1° vers 8:00 du matin et on a dû couvrir les courges la veille juste pour la dernière nuit (les boules). Quand on a découvert les courges samedi à 9:00, les voiles de protection était encore tous collés par le givre.

On a procédé par ordre de variété.

Pendant ce temps-là une équipe de costauds (je devrais presque dire L’ÉQUIPE de costaud de la ferme, vu que ce sont toujours les mêmes qui viennent quoi qu’il advienne) stockait les patates douces récoltées précédemment et qui avaient été mise à sécher sous serre. Ce qui a permis de tout peser : 1 tonne 300 de patates douces soit 1,7 kg par pied planté.

Les costauds ont ensuite été stocker les potimarrons qu’on avait donc ramassés pendant ce temps dans le bâtiment agricole. Avant on stockait tout sous serre, pour tout faire sécher, ce qui fait que seules Aline et moi faisions le stockage définitif, et on a fini par se péter le dos, donc on essaie d’autres techniques pour déléguer ce port de charges excessif et surtout très mal réparti (genre on porte 2 tonnes ou + en 3 jours et au moins 2 fois, parce qu’il faut aussi retrier). On parie sur le fait que le stockage dans le bâtiment avec absorbeur d’humidité et ventilateur sera moins nocif aux potimarrons fragiles que le stockage pour séchage sous serre pour lequel beaucoup d’humidité se dépose sur les fruits le matin (et jusqu’à une heure assez avancée).

On continue de récolter toutes les courges qui restent, dont les petites nouvelles, les cornues d’hiver

Et les Kabocha énormes (5 kg en moyenne), mais je n’ai pas de photo (mais Agrosemens, si)

Puis, on stocke sous la serre pour le séchage :

Les enfants ont bien travaillé et mérité une bonne glace … bien chimique ^^

Après 2 bonnes heures de boulot intense et pénible les adultes eux, ont eu droit à l’apéro.

Sur cette campagne 2017, les fruits sont de belles tailles, bien homogènes, très sains et on n’a vraiment pas eu beaucoup de déchet, contrairement à d’habitude. Pourtant, la culture était très mal partie avec une mauvaise plantation et en plus des trop fortes chaleurs juste après plantation, il y a eut pas mal de pertes de plants. Du coup je serais presque tentée de penser que c’est la meilleure récolte qu’on ai eue, si on considère ces conditions de plantation.

Par rapport à 2016 (qui n’était pas une bonne année de courges, avec beaucoup de déchets) : au total, + de fruits, + gros. Si on enlève les énormes Kabocha la moyenne est à 1,3 kg. Par rapport à 2015 (bonne année) le rendement en poids est équivalent, rapporté à la surface mais il y a moins de fruits par pieds, ce qui s’explique par la perte de plants après plantation.

Merci à Aline et César, Jean-Christophe et Lili, Annick, Lynda, Priscilla et sa famille, Anne, Lola et Éva, Amanda et Noa, Pascaline et Jean, Karine et Sylvain , Bernard, Vincent, Laurent, Stéphane et Christelle, Bernard et Claire, Dany, Anne-Laure, Viviane, Marie, Vanessa et Françoise et Alain.

Récolte des courges

Oct 022017
 

Ingrédients :

  • une quinzaine de feuilles de blettes
  • 1 poignée de noix de cajou (ou noix , amandes, pignons)
  • sel poivre
  • ail
  • 1/2 jus de citron vert avec le zeste
  • huile d’olive
  • pour ceux qui aime quelques feuilles de menthe où basilic
  • et pour les gourmands de fromage 40g de parmesan (je n’en mets pas toujours)

Préparation :

  1. Laver les blettes, séparer les feuilles des côtes, mixer les feuilles
  2. Ajouter noix , feuilles de menthe ou basilic, le demi jus de citron,sel poivre, ail, fromage et 2 cuillères à soupe d’huile, mixer.

Voilà le pesto prêt à déguster !
En apéritif : sur du pain ou des blinis, avec des tips de brocolis trempés dans le pesto,  dans des feuilles de bricks passées au four.
Sur des pâtes, dans des lasagnes avec du saumon ou cannelloni fourré au pesto recouvert de sauce tomates gratinés au four.
Et avec les côtes un bon gratin.

Se conserve une bonne semaine recouvert huile d’olive au frigo.

 

Merci Marlène ! Franchement, j’aime déjà les bettes, mais là ça a l’air de surpasser pas mal de trucs, surtout les histoires de lasagnes, cannelloni et gratin…

Sep 272017
 

Bravo Marlène et Yoann et aux petits chats Louise et Théo !

Ils ont gagné 1 lot de 3 pots de confitures de Fred (3 parfums différents)

 Louise et Théo prennent au sérieux la récole.😁👩‍🌾👨‍🌾🚜

Bravo et merci à tous les participants : Cindy, Céline et Louis, Alex, Séverine, Amandine, Marlène et Flo et Laurent. C’était de très chouettes photos, vous avez vraiment tous assuré, et ce n’était pas prévu mais vous avez tous mis des “légendes” et ça c’était encore mieux !
Tous les participants auront des goodies de la ferme du hanneton.

 Posted by at 19 h 44 min  Tagged with:
Sep 232017
 

Cette semaine nous avons confectionné les mêmes paniers pour les AMAPs que nous fournissons en légumes bio.

Chacun pouvait alors participer au concours photo de la plus belle photo de panier.

À VOUS DE VOTER ! indiquez en commentaire le numéro de votre photo préférée. Astue : vous pouvez voter ici et sur la pages facebook (2 votes maxi)

Le gagnant sera celui qui a cumulé le plus de “like” facebook  et de votes sur le site de la ferme, d’ici mercredi 17/09 18:00.

Cette semaine il y avait dans les petits paniers : des bettes ou de la salade, des carottes, des patates, des tomates et des tomates anciennes, des oignons et des patates douces. Dans les moyens paniers des carottes, des patates, des tomates, des courgettes, des aubergines, des poivrons, des choux fleurs et des oignons et dans les grands paniers, la même chose en quantité différente.

Pour tout savoir sur les AMAP, lisez cet article !

Sep 182017
 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Voici les rendements des patates (les patates douces n’ont pas encore été pesées)

Un très grad merci à Anne-Laure, Leilou et Tilin, Yoan, Louise et Théo, Anne et Lola, Aline, Stef, Léon et César, Priscille, Milo et Tom, Fabrice, Jane et Alice, Annie, Anne, Dany et Éric, Françoise et Alain, Cyril, Laurent, Vincent, Bernard, Valérie et Bernard et Claire.

Sep 152017
 

Les AMAPiens ont encore frappé avec de chouettes photos de leur paniers d’hier !

Dans le gros panier d’Amandine, il y a 1 kg de carottes, 600g de patates, 500g d’aubergines, 600g de tomates, 800g de tomates anciennes, 500g de poivrons, 1 botte de radis et 250g de mesclun…

Et quelques intrus 😀 saurez vous les trouver ?

C’est le premier panier d’Audran cette semaine ! Et il a 700g de carottes, 700g de patates, 400g de courgettes (minimum), 600g de tomates, 800g de tomates anciennes, 1 botte de radis et 150g de mesclun.

Pour rejoindre l’AMAP de le Madeleine au Mans, contactez Anne-Laure !

Sep 132017
 

(d’après les photos de Sandy)

Vous avez pu suivre l’arrivée impromptue de la mère chatte et de ses 2 filles il y a de ça un an et demi. Arrivée dont le mystère n’est toujours pas résolu, et conquête réussie au-delà des meilleures projections de Mamita. Elles sont devenues les vraies stars de la ferme et ont détroné tous les autres animaux et les légumes réunis 😀

Elles vivent toujours ensemble et Mamita n’a pas largué Maggie et Hopey. C’est réellement un vrai plaisir de les voir vivre et évoluer (même si un peu moins de pression concernant les croquettes serait la bienvenue).

Malgré tout, elles ont bien chacune leur propre caractère…

Mamita

Hopey

Maggie

Sep 102017
 

Les visites d’amis, ça permet d’avoir une autre vision que celle qu’on a tous les jours de la ferme.

Photos de Sandy.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Sep 092017
 

Farenne, qui est sous-chef mais aimerait bien être chef, est le plus gros le plus grand celui qui a le plus de poil les plus grandes oreilles et les plus grandes cornes de tous les biquets.

Il a trouvé depuis aujourd’hui le tas de pierre monté patiement par Fred il y a  plus de 1 an (c’est PAS le plus malin…) qui lui permet de dominer ENFIN Ziggy.

Sep 082017
 

Les AMApiens de Lombron ont rivalisé de créativité ce soir pour vous présenter leur paniers

Voici comment Louise et Théo voient la ferme du hanneton 😉❤️❤️. J’adore !! Dans le moyen panier il y a ce soir 500g de patates, 700g d’aubergines, 1 kg de tomates, 800g de tomates anciennes, 300g de poivrons, 300g d’échalotes, 1 botte de radis.

Et les légumes de Priscille partent à la conquète de la cuisine ! Miam. Dans le petit panier il y a 500g de patates, 400g de courgettes, 500g d’aubergines, 1,3 kg de tomates, 300g de poivrons, 1 botte de radis et 500g de choux fleur ou de brocolis.

%d blogueurs aiment cette page :