Juin 142018
 

Comparativement à la plupart des maraîchers et des agriculteurs du coin, pas trop de dégâts. Enfin, pas trop de dégâts, c’est quand même ça :

(une partie de la pluie de lundi, il y avait eu autant samedi)

choux complètement dans l’eau lundi. Fred avait déjà passé une bonne partie du dimanche à écoper. (ainsi qu’1/3 des courgettes en cours et 1/3 des carottes d’été -pas de photo-)

bâtiment agricole inondé 2 fois

Et le résultat aujourd’hui après creusage, pompage, écopage et un peu quand même de ressuyage…

1/3 des choux morts.

Les biquets qui regardent ça avec désolation. C’est leur petit kif de l’automne, l’escapade pour boulotter les choux.

Considérant ce qu’ont subi d’autre, c’est pas grand chose. Et à mon sens le pire ne se voit pas. Fred a passé un temps fou a essayé de sauver les choux, les carottes, les courgettes en creusant et pompant, il a mal partout. Mais le pire ce sont les planches de carottes de cet hiver qui devaient être semées à partir de cette semaine : pas mal de travail d’occultation pour réduire un max le désherbage, planches préparées de 15 jours pour faire un faux-semis à brûler juste avant le semis… Tout ça était sous l’eau. Les semis sont décalés, le travail du sol est à refaire et ce faisant, d’autres graines d’adventices vont remonter, et tout le travail de préparation pour supprimer du temps de désherbage aura servi à rien ! 🙁

On a beau aimer le désherbage des carottes, la perspective de le faire seule pendant les vacances d’été d’Aline n’est pas réjouissante.

 

Mar 062018
 

La semaine dernière, IMPOSSIBLE de récolter des poireaux. Le sol était gelé sur 20 cm de profondeur.

Cette semaine, c’est … possible…

(remarquez le sourire ravi de la fermière)

Déc 192017
 
Ce matin, une drôle de formation d’eau gelée sur la barrière des biquets.
Il faut avoir de la chance pour voir ça ! C’était magique.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Déc 012017
 

Les belles photos de la ferme ce matin. La neige et le soleil rasant, parfait pour une petite séance aux tons bleutés

Crédits : Aline, merci bien !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Juin 232017
 

Est-ce la chaleur suffocante ?

Est-ce l’absence d’eau depuis très longtemps ?

En tous cas, les fourmis ont faim et soif…

De façon exceptionnelle et jamais vue (enfin, chez nous en tous cas), elles s’attaquent aux pieds d’aubergine pour y boire :

Le bar (creusé par les fourmis)

Les piliers de comptoir


Une punaise opportuniste profite de la boisson à volonté. On n’est pas sectaire chez les fourmis, contrairement à ce qu’on pourrait croire d’une fourmilière.

Avr 212017
 

On a repoussé les plantations prévues en début de semaine ce vendredi à cause des gelées prévues hier matin et ce matin.

Heureusement car voici comment c’était ce matin :

Vous y avez cru hein ?

En fait, Fred a oublié de bien fermer un truc qui fuit hier soir et la fuite a créé ces belles sculptures de glace.

Mais il a quand même gelé et malgré toutes les protections qu’on a installées partout partout en prévision, on a eu quelques dégâts dans les patates.

Du boulot en plus à prévoir 🙁 pour les renforcer après ce gros épisode de stress en pulvérisant du purin d’ortie.

 

Notre journée sous le soleil n’en a pas moins été très productive puisqu’on a planté, pour le dernier jour de Pierre et le retour de vacances de Aline ; 1200 céleris…

105 aubergines et 134 poivrons …

126 concombres courts,

et 315 bettes.

+ du desherbage, pas mal d’arrosage et beaucoup de portes à ouvrir / fermer et de cultures à couvrir pour la nuit et découvrir pour le jour. Mine de rien ces tâches (arrosage, protection etc…) qui ne sont pas strictement des trucs de mains dans la terre, ça prend 3:30 dans la journée !  😯 :O

+ le rôle de gardien de troupeau de biquets épris de liberté.

+ mon rôle délicat de médiateur. L’image parle d’elle-même 😀

Déc 312016
 

Enfin ! Ça fait bien 2 ans qu’on attend un épisode de froid conséquent.

Il ne neige pas encore, mais le paysage est très joli depuis hier.

Beaux cristaux de givre, étang gelé, paysages féériques ou angoissants….

(et tous les endroits, grâce au givre désormais très visibles, où les biquets ont bouffé leur grillage et peuvent s’échapper…  🙄 )

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Mai 192016
 

Les épinards, ça n’a jamais très bien fonctionné sur notre sol hyper pauvre (c’est très éxigeant, comme la plupart des feuilles mais encore plus). On a même arrêté d’en faire quelques années, et puis à force de “remonter” notre sol, on a retenté cette année. C’était mal parti (mauvais semis), puis finalement ça se présentait bien, avec même de très bonnes récoltes depuis 10 jours, j’en étais bien la première étonnée, et Aline en était presque à aimer s’occuper des épinards (alors qu’on a vraiment une expérience POURRIE avec eux, et qu’il y a de quoi aller à reculons dans le champ).

Bref, hier encore, après une récolte anthologique mardi, je les trouvais super beaux et me réjouissais de la récolte d’aujourd’hui qui allait être facile et abondante.

Las ! Voilà à quoi ressemblait les 250 m2 d’épinards ce matin au moment de la récolte :

Epinards

On voit nettement sur cette photo des crocs de rongeurs (ou de chat, va savoir, elles sont tellement affamées, les pauuuuuuvres) mais ça ce n’est pas vraiment un problème, il n’y a que quelques feuilles touchées. Non le problème c’est bien toutes ces tâches blanches.

Ce matin, dans l’urgence du boulot à faire, j’ai cru que c’était l’oidium (ça poourrait vu les conditions météo dernièrement) ; mais à la réflexion ce n’est pas ça. On s’est creusé la tête avec Fred et on a pensé à plusieurs hypothèses (et aucune solution) :

  • un grignotage de la surface des feuilles en dessus et dessous par une limace ? → NON Aucune limace à l’horizon
  • la même chose par un acarien ? → il y a bien des acariens sous les feuilles mais comment expliquer que tous se soient mis à grignoter en l’espace de 24 heures les 250 m2 d’épinards ? Impossible à croire
  • ça ressemble à des traces mécaniques (les crocs en font partie) qui auraient pu être également produites par la pluie très forte d’hier → comment expliqué que les épinards du mesclun n’en porte aucune ? Et même si le phénomène météo avait été hyper localisé, il ne peut l’être au point que les salades à moins de 10m soient tout à fait indemnes (et heureusement) ni les patates et tomates du jardin de Milo qui jouxtent les épinards.

Pas de réponse finalement (ou pas encore du moins) mais on a bien et bien fini la récolte des épinards. Pouf comme ça du jour au lendemain.

La vie de maraîchère ça peut vite faire passer de l’euphorie à la déception la plus totale !

Avr 272016
 

En avril ne te découvre pas d’un fil c’est connu ! Journées pluvieuses et couvertes, avec un vent glacial du nord,  des soirées au ciel bien découvert qui accentuent le froid de la nuit, des gelées matinales suivies de grand soleil en matinée, ce sont à peu près les pires conditions pour tous les jeunes plants de printemps.

Cette nuit, une des plus forte gelées de l’année (et oui ! de celles qu’on attendait en janvier) avec du -3.5°C au niveau du sol et donc de nos pauvres petits plants frileux.

  • Les tomates sous serre ont été protégées par un chauffage d’appoint, elles n’ont pas trop souffert (pas plus de dégât que ce qui avait déjà gelé la semaine dernière et qu’on remplacera par des tomates de la seconde série
  • Les concombres ont été bien protégés par le tunnel nantais de P17 sous serre, ils ont plus souffert des lapins qui nous en ont défoncé plus d’une paire en creusant des terriers ! 😡
  • Quelques patates dehors découvertes par le vent défait ont gelé
  • Courgettes sous serre OK
  • Mesclun, radis et pépinière de choux, dehors (et protégés) : ce que je craignais un peu car encore tout petit donc plus sensible ; un peu de dégats sur les feuilles qui étaient collées sur les voiles qui glacé, mais rien de grave à terme, je pense
  • La cata : les courgettes dehors malgré le voile qui permet de protéger du 0 -1 mais pas du -3

IMG_0229

Heureusement dans les bacs chauffants, les plants se portent bien et devraient nous permettent de faire quelques remplacements. On sera mieux fixé d’ici quelques jours et surtout quand le gel sera bien passé !

Jan 202016
 

Voici tous les légumes qu’on peut trouver à la ferme du hanneton tout au long de l’année.

Des légumes de saison, ultra frais, bio, bons et de qualité.

SaisonLegumes(disponible en 3 pages ici

 

%d blogueurs aiment cette page :