Sep 132017
 

(d’après les photos de Sandy)

Vous avez pu suivre l’arrivée impromptue de la mère chatte et de ses 2 filles il y a de ça un an et demi. Arrivée dont le mystère n’est toujours pas résolu, et conquête réussie au-delà des meilleures projections de Mamita. Elles sont devenues les vraies stars de la ferme et ont détroné tous les autres animaux et les légumes réunis 😀

Elles vivent toujours ensemble et Mamita n’a pas largué Maggie et Hopey. C’est réellement un vrai plaisir de les voir vivre et évoluer (même si un peu moins de pression concernant les croquettes serait la bienvenue).

Malgré tout, elles ont bien chacune leur propre caractère…

Mamita

Hopey

Maggie

Sep 062017
 

Sep 012017
 

Hier Maggie <3 <3 m’a bien aidé à semer les salades 😀

150 chicorées Uranus et 150 laitues Fakto 

1 chat satisfait du travail accompli

Août 242017
 

On continue les photos des AMAPiens, cette fois, comme tous les jeudis, à l’AMAP de la Madeleine au Mans.

dans les petits paniers, hormis un tout petit chat, il y a : 1 kg de carottes, 400g de patates, 500g de tomates, 500g de tomates anciennes, 2 gros poivrons, 1 melon de 1 kg

dans le gros panier d’Amandine : 500g de patates, 500g de tomates, 1 kg de haricots, 400g de tomates anciennes, 900g de brocolis

 

Merci à tous pour vos photos 🙂

Juil 082017
 

Il fait trop chaud, le travail est pénible. Mais les légumes s’en sortent bien je crois. On n’a heureusement pas de retard dans les tâches saisonnières, donc on ne se sent pas débordé, même si le travail est intense. C’est confortable, de ne pas être débordé.

Les carottes d’hiver semées très récement ont eu beaucoup de mal à lever à cause des températures extrèmes. Ça se voit sur les photos.

Tour des champs au fil de la semaine…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Juin 222017
 

Aujourd’hui, on a planté les brocolis et choux-fleurs semés en pépinière le 9 mai.

9,5 heures de boulot (on était 3 : Aline, Jo et moi).

Concrètement, Jo arrachait les plants, les déposait dans un seau et nous apportait les seaux, pleins de plants donc.

En suivant le décamètre on déposait les plants tous les 50 cm, le long de la planche et en quinconce entre les 2 rangs de la planche, dans les sillons creusés par Fred et son tracteur avant-hier.

Planche après planche, une fois déposés les plants, on les plantait : c’est très facile grâce aux sillons, il suffit de ramener la terre des deux bords du sillon vers le creux où est déposé le plant.

Hier, j’avais monté les lignes d’arrosage (une sacrée galère soit dit en passant) et arrosé 2 heures pour que le sol soit moins sec et que les plants ne souffrent pas. Une fois qu’on a eu couvert la moitié de la surface, on a déclenché l’arrosage sur cette première partie pendant qu’on plantait l’autre moitié (sinon, les choux fleurs auraient vraiment trop souffert !).


On a tout arrosé en tout 3 heures dans la journée après la plantation.

Et voilà le résultat

Pendant ce temps-là, au frais dans le bâtiment, Mamita…

Qui choisit le carton pile à sa taille alors que celui qui est derrière est bien plus grand. 

Merci Jo de venir au pied-levé nous aider !

Mai 262017
 

235 tomates rondes Cindel 

98 tomates Grosse de Lombron

104 tomates Cornue des Andes

37 tomates Green Zebra (nouveauté 2017 !!! à la ferme du hanneton)

à gauche Cornue des Andes de 100 jours, à droite Cornue des Andes de 56 jours

Et tout le monde a trop chaud : les humains, les légumes et les chattes. Et envie de faire la sieste. Mais y’a bien que les chattes qui peuvent  en profiter !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Avr 212017
 

On a repoussé les plantations prévues en début de semaine ce vendredi à cause des gelées prévues hier matin et ce matin.

Heureusement car voici comment c’était ce matin :

Vous y avez cru hein ?

En fait, Fred a oublié de bien fermer un truc qui fuit hier soir et la fuite a créé ces belles sculptures de glace.

Mais il a quand même gelé et malgré toutes les protections qu’on a installées partout partout en prévision, on a eu quelques dégâts dans les patates.

Du boulot en plus à prévoir 🙁 pour les renforcer après ce gros épisode de stress en pulvérisant du purin d’ortie.

 

Notre journée sous le soleil n’en a pas moins été très productive puisqu’on a planté, pour le dernier jour de Pierre et le retour de vacances de Aline ; 1200 céleris…

105 aubergines et 134 poivrons …

126 concombres courts,

et 315 bettes.

+ du desherbage, pas mal d’arrosage et beaucoup de portes à ouvrir / fermer et de cultures à couvrir pour la nuit et découvrir pour le jour. Mine de rien ces tâches (arrosage, protection etc…) qui ne sont pas strictement des trucs de mains dans la terre, ça prend 3:30 dans la journée !  😯 :O

+ le rôle de gardien de troupeau de biquets épris de liberté.

+ mon rôle délicat de médiateur. L’image parle d’elle-même 😀

Mar 192017
 

Pendant que les maîtres travaillent à arroser pour nous embêter, faire des trous pour qu’on puisse se cacher, faire des clôtures pour que les gros animaux ne viennent pas nous faire peur, déplacent les bacs de semis pour nous empêcher d’aller dedans, découvrent les carottes pour qu’on puisse aller attraper les souris qui sont sous les voiles, coupent du bois alors qu’on n’a même pas le droit de profiter du feu qu’ils font avec dans la maison, nettoient la bâche de notre serre préférée pour qu’il y fasse encore plus chaud… nous, on est si bien, qu’on ne sait même pas tout ce qu’ils ont fait d’autre.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Jan 172017
 

 

 

Et bonus !
IMG_9576

%d blogueurs aiment cette page :