Avr 192014
 

Après avoir fait un semis direct (carotte, navets, panais, mesclun…) on attend quelques jours et avant que la plante semée lève, et on passe un coup de désherbeur thermique, pour tuer tout ce qui a déjà levé comme mauvaises herbes depuis le semis.

J’en avais déjà causé dans cet article, mais à l’époque, on n’avait pas Aline, ni de désherbeur portatif 🙂 (qu’on a, les deux d’ailleurs, quand même depuis plusieurs années, le temps passe si vite).

IMG_4274

Depuis tout ce temps aussi, à force de désherbages divers et variés, (je vous ai déjà dit qu’on adore ça non ?), on a considérablement réduit la pression des adventices (= mauvaises herbes en langage agricole) et la différence avant-après passage du désherbeur thermique ne ressemble heureusement plus à ça :

DSCF8668.JPGen premier plan on a désherbé, en arrière plan, ça reste à faire (à voir et lire ici)

Le désherbeur thermique est un outil indispensable qui permet un désherbage rapide et efficace si il est utllisé au bon moment, c’est à dire avant que la plante cultivée n’ai levé (que la jeune pousse soit sortie de terre) et à condition que les adventices ne soient pas trop grosses : elles seront au bon stade si le travail du sol a été fait au bon moment avant le semis. Le mieux étant de le faire juste avant la levée de la plante désirée.

Astuce ! Après votre semis, couvrez-en une partie d’un voile de forçage ou doublez sur une partie le voile de forçage déjà en place : à cet endroit, votre semis va lever plus vite (avec 1 ou 2 jours d’avance selon la saison) et vous saurez que lorsque ça lève à cet endroit, c’est le bon moment pour brûler tout le reste !

À savoir : (au dessus de la Loire) pour les semis de carotte d’automne et d’hiver, la levée se fait en une dizaine de jours (pas la peine donc de regarder tous les jours la première semaine), et plutôt en 6 jours l’été. Pour les panais c’est beaucoup plus long (voir temps indicatifs ici, à réduire sous serre mais aussi sous voile de forçage).

Attention, ce désherbage ne fonctionne que sur les dicotylédones (= les plantes à fleur) et pas du tout sur les monocotylédones (tout ce qui ressemble à de l’herbe).

Il nous est arrivé, sur des sols précédemment très enherbés, de faire deux désherbages thermiques avant la levée de la plante.

Il nous arrive toujours de préparer la planche bien avant la date de semis, sur une parcelle qu’on estime précédemment trop enherbée ou si on a un doute, afin de faire un faux-semis et de tout dézinguer au désherbeur thermique avant le semis (puis avant la levée).

  2 Responses to “Désherbage thermique”

  1. Vous utilisez quelle marque? Moi j’ai le jardi’cube de Butagaz, il assez efficace je trouve, j’ai réussi à éliminer tous les mauvaises herbes de mon petit potager. Est ce qu’il existe des modèles pour les professionnels? Le mien me suffit largement à mes besoins mais si il existe un modèle supérieur je suis preneur.

  2. Bonjour
    j’utilise ce système : http://www.cecotec.be/default.asp?SHORTCUT=71&ID=69 avec un système dorsal et un cube propane butagaz.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :