Déc 072012
 

Fred, du GAB 72, m’a fourni un document récapitulatif pour la conservation des légumes au niveau du producteur. C’est à dire pour qu’ils soient conservés le plus longtemps possible après récolte avec l’aspect qu’ils avaient à la récolte.

Attention, ça ne concerne pas la conservation à la maison, pour une consommation idéale dans les jours suivants l’acquisition (voire semaines pour certains).

(clic sur l’image pour agrandir et télécharger)

À mon avis, cela concerne surtout les gros producteurs qui font de la vente indirecte ou de grosses récoltes à l’avance.

À la ferme du hanneton, la plupart des légumes mentionnés dans ce tableau sont récoltés à point pour être vendu le jour même, le lendemain ou le surlendemain au plus tard, et consommés les jours suivants. À point, cela signifie  à la fois une maturation idéale pour la consommation avec le meilleur goût possible et à la fois une conservation dans un bel aspect au moins jusqu’à 1 ou 2 jours après la vente pour les légumes les plus fragiles (les “feuilles”, les aubergines). Concrètement il n’y a donc pas de temps ni de lieu de stockage.

Dans cette liste, nous ne conservons à moyen/long terme que les patates (bâtiment isolé, ventilé, vrac), courges (bâtiment isolé, ventilé, vrac), oignons et ails et échalotes (bâtiment isolé, ventilé, vrac), choux (bâtiment isolé, ventilé, vrac). Betteraves, céleris et navets sont conservés en jauge pour passer l’hiver (voir le jaugeage).

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :