Juil 212017
 

Les fleurs de tomates se pollinisent assez facilement, même sans pollinisateur, mais c’est quand même bien de les aider un peu.

Sinon, voilà ce qui se passe :

Affreux non ?

Entre autres dégénérescences : fruits déformés, suture (cul du fruit) malformée ou pas formée du tout, fruit multiple, … Ci-dessus, on cumule tout.

à gauche une tomates de la même variété bien pollinisée, à droite notre elefant man, recto/verso

celle-ci est bien immonde aussi

Cette année, on a quelques beaux spécimen du genre, parce qu’on a oublié les premières polinisations (bon ok ok ok, pas que les premières) (c’est ce qui se passe quand on est épuisé). Pourtant rien de plus simple. La tomates s’autopollinise, donc il suffit de secouer le pied de tomates pour qu’à chaque fleurs, le pollen de l’étamine tombe sur le pistil et le fertilise.

Et comme nos tomates sont palissées sur des ficelles, concrètement il nous suffit de passer à toute vitesse entre deux rangs, les bras écartés et de faire vibrer les ficelles les unes après les autres 😀

%d blogueurs aiment cette page :