Sabotage

Je ne sais pas si je dois rire ou pleurer.

On commence à peine à voir poindre l’espoir de récolter enfin quelques légumes, on accuse un retard énorme de multiples problèmes dans lesquels la trésorerie a un poids énorme, et alors que nos salades commencent à devenir bien pommées et bien belles, les biquets (qui ont pourtant une nouvelle pâture bien grasse et une clôture bien électrique -j’ai testé-), n’ont rien trouvé de mieux que de se sauver pour aller en boulotter une bonne centaine…

Cet article a 6 commentaires

  1. Mousty

    Oh la vache ! ils ont bon appétit en plus ! 🙁 Avez-vous pu identifier la faille du système, pour ne pas qu’ils puissent recommencer ?

  2. Delphine

    la faille du système s’appelle très certainement Faruk le malin…
    Parfois ça vaut le coup de se prendre un coup de jus pour aller brouter des salades…

  3. Priscille

    🙁

  4. Delphine

    tiens, Mousty, d’ailleurs, en parlant de Faruk, je l’ai pris encore en flag en train de sortir par le trou de grillage qu’il venait tout juste de faire, ce soir…

  5. Mousty

    Note que je suis d’accord avec lui, ça devait valoir le coup !!
    Lui mettre une longe quelques temps ?

  6. Delphine

    il sait très bien qu’il n’a pas le droit : il suffit que je le voie pour qu’il rentre fissa aux cabanes…

Laisser un commentaire

5 + dix-neuf =