Déc 302013
 

Pour sa santé, mais aussi pour l’écologie, voilà de quoi étayer l’article de Damo.

Voici grâce à la Hulotte un rappel sur les conséquences de l’utilisation des pesticides sur l’écologie (pyramide de gauche) ou sur notre santé (pyramide de droite et p. 42) (qui date quand même du numéro 45 en 1980 donc, rien de nouveau, hein).  En dessin et qui, à mon avis, est un excellent résumé qui n’appelle aucun consensus (d’ailleurs, je ne vois même pas la peine de commenter, tout y est).

(cliquez sur les images pour voir en grand)

LaHulotte-45-1crédits : © Pierre Déom – www.lahulotte.fr

LaHulotte-45-2crédits : © Pierre Déom – www.lahulotte.fr

Dans ces numéros sur les faucons pélerins (dont la population a heureusement remontée depuis les années 80), on découvre aussi pourquoi il y a tellement d’étourneau qui enquiquinent certains agriculteurs et notamment dans la Sarthe : tout simplement parce que les pesticides utilisés par ces mêmes agriculteurs (enfin, on peut espérer que ce soit les mêmes qui soient la cause et subissent les effets -nous par exemple, on n’a pas d’étourneau ; mais quelques rapaces-) ont tué les faucons qui régulaient la population d’étourneau. Il y aurait une bonne vieille doctrine populaire à inventer parce que ce schéma est hélas valable pour pas mal de prédateurs naturels.

Grand merci à La Hulotte qui m’a permis par la voix d’Aurélie de scanner et utiliser ces images. Il est toujours temps de s’abonner ou abonner quelqu’un à la hulotte, le journal le plus lu dans les terriers. Non seulement ça ouvre à la nature mais aussi à l’art avec les superbes dessins de Pierre Déom. 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :