Déc 062016
 

Cette année, il fait froid assez tôt (enfin !) et on en est déjà à notre deuxième série d’endives mise en jauge.

Cette année on a choisi une variété qui n’a pas besoin de substrat pour être forcée. Dans des caisses au noir, ça suffit.

On a semé (semis direct) 1 planche d’endives au mois de mai qu’on a éclaircies au moment du premier désherbage pour laisser un plant tous les 5 cm à peu près.

On a creusé une fosse pour déposer les caisses, et bénéficier de l’inertie thermique du sol.

On a arraché 1/3 des endives.

On les a laissées telles quelles 1 semaine sur le sol, dehors.

Aujourd’hui, on a coupé les feuilles et mis les racines bien rangées dans des caisses.

Puis on a lavé à grande eau (pour que les feuilles blanches poussent proprement).

On a posé les caisses dans la fosse à la suite de la première série.

Et on a occulté le tout.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Encore quelques semaines avant de pouvoir les manger.

Nov 232016
 

(Principe des rotations dans cet article)

Voici les rotations que j’ai suivies depuis 2010, à notre arrivée (ordre chronologique) :

2010 (je me suis pas trop foulée pour le schéma on voit bien)

2011

2012

Pour 2013, l’expérience aidant, je rajoute la difficulté de regrouper ensemble les cultures qui s’arrosent de la même façon (sol ou aérien) pour optimiser le placement du matériel et surtout pour éviter que les légumes qui ne doivent pas être mouillés en partie aérienne (évite les moisissures) ne se retrouvent à côté d’une rampe d’arroseurs :

Rotation-20132013  ce qu’on avait prévu

(J’attends que le technicien approuve ce plan, mais je le trouve pas trop mal, au vu de l’historique. EDIT : rotations 2013 approuvées).

EDIT DE MAI 2013

Finalement, vu les difficultés de production de tout ce début d’année, plusieurs choses ont d’ores et déjà pas mal bougé, et puis, en plus, on s’est rendu compte que par endroit je m’étais carrément plantée sur le nombre de planches disponibles. J’ai donc refait un plan correct avec le bon nombre de planches et l’ai modifié en fonction des éléments suivants :

  • mauvaise levée des oignons >> 2 planches au lieu de 5 prévues >> 3 planches disponibles
  • mauvaise levée des choux fleurs >> 1/2 planche au lieu de 2 prévues >> 1 planches disponible
  • parcelle pour choux chinois et épinards non accessible à l’époque prévue de la plantation >> choux chinois et épinards déplacés, remplacés par bettes (qui se plantent plus tard, quand ça avait un peu séché)
  • épinards/mesclun débarrassés (c’est normal mais je n’y avais pas pensé) >> cultures à la suite
  • choux d’hiver et choux fleurs hiver déplacés, pour laissé place aux carottes
  • cultures supplémentaires de betterave de printemps
  • planches supplémentaires de brocolis (peut-être) choux d’hiver
  • j’avais complètement oublié les navets pour cet hiver (hem hem)

Voilà donc le plan 2013 définitif (enfin, j’espère)

Rotation-2013plan réalisé (mai 2013)

Comme on voit c’est pas évident de suivre des rotations correctes (encore moins idéales) : un problème dans une culture peut le remettre en cause.

Rotations 2014

(Ben va être soulagé que les fraises aient bougé)

Rotation-20142014

Nous avons amendé le sol très fortement en 2013 avec beaucoup de fumier, du calcaire et du magnésium. On a vu que ça payait !

En 2014, je continue de tourner, mais avec un peu plus de souplesse grâce à cette amélioration apportée. J’ose les choux sur la parcelle de sable pauvre, alors que je ne pensais pas pouvoir même y songer ! C’est peut-être un pari, mais on verra.

La seule contrainte a été de bien penser ce qui allait succéder aux parcelles “sales” (les courges 2013 étaient quand même pas mal enherbées). J’espérais faire des carottes à la suite, ce sera finalement des betteraves, très simple à désherber et surtout plus tardive à implanter donc qui permettent de faire des faux semis en amont. Et donc, des choux dont le désherbage est encore plus simple pour l’autre parcelle ayant contenu des courges.

Rotation-20152015

Rotation-20162016

En 2016 on a choisit d’arrêter de produire des patates de conservation pour libérer de l’espace dans les champs : ainsi, on peut produire plus d’autres légumes (plus de variétés, par exemple les patates douces, et plus de certains légumes qu’on faisait déjà) et faire des rotations plus faciles.

rotation-2017

2017

Nov 232016
 

(par ordre chronologie inversé)

(mise à jour régulière)

Nouveauté en 2017 !! Une nouvelle serre pour 6 serres en tout et 1800m² total à peu près.

rotationserres-2016-2017

hiver 2016-2017

RotationSerres-2016été 2016

RotationSerres-2015-2automne-hiver 2015-2016

Serres-2015printemps-été 2015

RotationSerres-2014-2automne 2014 – hver 2015

RotationSerres-2014été 2014

RotationSerres-2013-2hiver 2013

RotationSerres-2013-1été 2013

RotationSerres-2012-2hiver 2012-2013

 
RotationSerres-2012-1 été 2012

RotationSerres-2011-2hiver 2011-2012

RotationSerres-2011-1été 2011

RotationSerres-2010-2hiver 2010 – 2011

RotationSerres-2010-1été 2010

Comme on voit, c’est pas facile de faire de bonnes rotations dans les serres. À partir de 2013, pour cette raison, j’ai décidé de faire les petits pois exclusivement à l’extérieur. Je gagne en place et en rotation, ce que je perds en précocité. C’est mieux pour le sol, même si les petits pois ont un intérêt certain en tête de rotation (protéagineux, donc nourrissent le sol en azote avec l’azote de l’air, l’azote étant l’engrais principal pour les légumes). De ce fait, je peux faire en 2013, 2 planches de courgettes sous serre au lieu d’1, j’ai le temps de passer les cultures les unes derrière les autres (c’est un peu chaud, mais ça passe, alors qu’avant je devais débarrasser des cultures qui auraient encore pu produire pour placer les suivantes), et je peux améliorer petit à petit le sol en insérant des engrais verts dans la rotation : ils peuvent se placer à un moment plus intéressant, d’un point de vu de la demande en place que les petits pois du mois d’avril/mai.

EDIT !!! avec la nouvelle serre en 2017, on peut refaire des petits pois et des épinards sous serre ! Et hop on regagne de la précocité :-). En plus on fait une planche de carotte primeur de plus et ça va être bien confortable.

Nov 232016
 

Raphaëlle nous propose une recette de velouté de patates douces :

Ingrédients : 

  • 800 g de patate douce
  • 2 carottes
  • 1 oignon
  • 1 échalote
  • 1 gousse d’ail
  • 1 L d’eau
  • 2 cubes de bouillon de légumes
  • 150 g de fromage de chèvre frais
  • à discrétion poivre, sel
  • 1 c. à soupe de Curry en poudre
  • 10 g d’huile
Préparation : 
  1. Couper l’oignon, l’échalote et l’ail en deux et les mixer
  2. Les saisir avec l’huile et le curry
  3. Ajouter l’eau, les cubes de bouillon et faire cuire 10-15 min à partir de l’ébullition
  4. Pendant ce temps éplucher et tailler la patate douce en cube et les carottes en rondelles
  5. Lorsque le bouillon est prêt, ajouter les légumes et faire cuire 15 minutes
  6. Mixer après cuisson
  7. Ajouter le fromage frais en morceau et le laisser fondre
  8. Mixer à nouveau et servir.
Merci Raphaëlle !
Nov 222016
 

161122-recoltes-1

Récoltes de ce matin pour une grosse partie de la semaine.

  • 70 kg de carottes,
  • 145 kg de choux de Pontoise (58 pièces…)
  • 31 kg de betteraves,
  • 35 bottes de radis,
  • 1,5 kg de mâche
  • 20 kg de bettes
  • … et une salade feuille de chêne rouge rescapée d’un vieille planche de mesclun (mais celle là, elle est exclusivement pour Aline)

+ une trentaine de kg rien qu’en caisse vide. Soit minimum 100 kg portés chacune et plusieurs fois dans la journée  : récolte, pesées, praparation, chargement du camion, déchargement du camion…

Hier on a épluché tous les poireaux et ramassé un bon paquet de choux fleurs.

Nov 072016
 

Une super carte interactive du magazine La Vie sur les performances de chaque départements (métropole) en terme d’écologie pour divers facteurs : gestion des déchets, transition énergétique, agriculture bio, qualité de l’air, qualité de l’eau, biodiversité, consommation durable… (10e édition en partenariat avec France Bleu.)
Très intéressant

Cliquez sur la carte !

palmaresecologie-lavie-2016

Les 8 critères pris en compte sont détaillés ici.

Nov 052016
 

Ziggy vous informe qu’il y a un nouvel album photos ! ici.

img_2091

Oct 242016
 

(Merci à Christina, Nicole, Marie et Gwen pour nous avoir délivré leur recettes).

 

J’ai mis la patate douce à mijoter en complément  dans notre “boeuf carottes”, c’était réussi. J’ai épluché la patate douce comme je le fais pour la butternut, au rasoir à légumes. C’est plus facile pour la patate douce d’ailleurs. Un morceau de paleron doré au fond de la sauteuse, oignon rissolé, carottes en rondelle, dés de patate douce, clou de girofle, persil, quatre épices, bouquet garni si on veut. Couvrir avec un peu de bouillon, laisser mijoter à couvert. (Nicole)

Les patates douces étaient énormes et délicieuses. Je les ai préparées avec du fenouil en cocotte, un délice ! (Marie)

Pour les patates douces, petite ‘recette’ (si on peut dire!) toute simple : Les piquer à la fourchette, les faire rôtir au four et les servir telles quelles en faisant fondre du beurre salé dessus… j’adore !!! (Gwen)

Pour les patates douces, à Madagascar, on les mange pour le goûter, comme le manioc soit faire cuire, et le manger tel quel ou avec du lait concentré + lait. (Oui on aime manger sucré  🙂 )  (Christina)

Oct 142016
 

Super rapide et 10 fois moins pénible la récolte avec les AMAPiens disponibles cet après-midi. En 1 heure, c’était réglé !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Merci à Cindy, Christelle, Stéphane, Laurent, Nicole, Éric et Mme C.

Oct 122016
 

Il y a un peu plus de 2 semaines, c’était le chantier de récolte des courges, avec les AMAPs. Reportage avec les photos de Catherine :

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.


Bon ça a été très rapide, trop rapide même, car la durée du chantier dépend du nombre de personnes présentes, certes, mais aussi du rendement, et bon, c’est vraiment pas terrible 
rdt-courges-numbers2016À comparer avec les rendements de 2015 … 1000 “grosses” courges de moins, celles qui sont mises dans les paniers ! Ça craint !

rdt-courges-numbers2015Certes, c’est moins de pénibilité au stockage…

courges2016

toutes les variétés de courges de cette année

Merci à Fabrice, Christina et Thomas, Maël et sa mère (oups !…), Jean-Christophe et Lili, Priscille, Aline, Léon et César, Angelica Paul et Gabrielle, Karl et Noa, Bernard et Marie-Christine, Joël, Laurent, Vincent, Bernard et Claire, Annick, Brigitte, Catherine (merci ++ pour les photos !), Isabelle et Amélie, Miléna, Marie, LAex Anne-Laure, Balthazar et Capucine, et Lola

%d blogueurs aiment cette page :