Adieu Faruk

Adieu Faruk

Depuis un peu plus d’un an, c’est l’hécatombe des animaux à la ferme.

15 mois après son jumeau, Faruk, mon biquet préféré, est mort à son tour samedi, d’une pleurésie.

Il a beaucoup souffert malgré les soins, et être séparé de son troupeau a été une très dure épreuve pour ses deux derniers jours.

C’était le plus petit des biquets, le plus malin et le plus câlin.

Nous sommes très tristes.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Laisser un commentaire

Fermer le menu
×
×

Panier