Sep 082013
 

Voici en photo la recette des poivrons marinés que j’ai déjà publiée (format imprimable ici)

Il faut donc des poivrons, de l’ail et du thym (bio hein, parce que le thym, ça concentre toutes les saloperies possibles et comme ça va mariner un moment, mieux vaut prendre ses précautions).

3-6 poivrons si c’est pour faire un apéro ou une entrée à consommer le lendemain, une vingtaine si c’est pour faire des conserves.

Je vous conseille de prendre des poivrons de toutes les couleurs pour l’esthétique, et pour leurs goûts qui sont vraiment différents, et de tailles équivalentes pour faciliter l’étape suivante :

IMG_3267

On fait brûler les poivrons au gril, pour décoller la peau : il faut qu’ils aient la tête de la photo et quand ils sont cloqués comme ça sur une face, on les tourne pour cloquer les autres faces : 4 faces, entre 20 et 30 minutes en tout.

IMG_3269

IMG_3270les poivrons prêts à être éplucher

Bon, maintenant, il faut éplucher les poivrons, des fois la peau vient d’un coup, d’autres fois, c’est plus long. Mon truc : au couteau, avant d’éplucher faire le tour du haut du poivron 1/2 cm sous la bordure du haut, ainsi on enlève une partie qui n’a pas brûlé et qui sera inépluchable, en plus, on enlève du même coup la queue et les graines, et enfin le résultat épluché aura la bonne forme pour être débité. 100% gagnant si vous avez compris ce que je viens de dire 🙂

Une fois épluchés, il faut encore du miel, de l’huile d’olive et du vinaigre sucré (balsamique ou xérès) :

IMG_327125 poivrons 1h1/2 d’épluchage et encore ça s’est pas trop mal passé

Débiter les poivrons épluchés en lamelles.

Mettre à macérer.

Pour les 25 poivrons, j’ai mis :

  • 1/2 L d’huile d’olive
  • 300 mL de vinaigre
  • 150 mL de miel
  • du sel
  • 8 gousses d’ail écrasées (oui je sais j’en avais préparé beaucoup plus, mais j’ai pas tout mis)
  • du thym effeuillé (il m’en restait du sec) et du thym en branche (frais)

(Pour la recette à consommer de suite –le lendemain– voir la fiche précédente) :

IMG_3281Je laisse macérer toute la nuit.

Puis le lendemain, je mets en pot : je garde une branche de thym par pot que je mets avant les poivrons, puis j’ajoute les poivrons avec le liquide et je complète à ras bord avec le liquide :

IMG_3296

Stérilisation au four (si performant et électrique) 105°, 45 min.

  2 Responses to “Poivrons marinés”

  1. Bonjour.
    Toujours aussi intéressant votre blog. De mon côté, je stérilise également au four (électrique et très performant : piano Sauter), mais à 200° en chaleur tournante durant 20 mn. Je m’étais toujours demandé si je pouvais chauffer moins. Vos 105° semblent indiquer que oui, mais avec un temps plus long. Je vais essayer pour voir la différence. Cordialement, Guyrault

  2. Bonjour et merci !
    200°, c’est beaucoup trop !!
    Techniquement la stérilisation se fait à 120° et la pasteurisation vers 80° (on change les durées pour arriver au même résultat) : cf : http://fr.wikipedia.org/wiki/Pasteurisation#Technique_alimentaire

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :