Oct 142010
 

Qu’Inès se rassure, monter une serre, ce n’est pas si compliqué, surtout quand elle est petite (et surtout pas pour moi qui pendant se temps là faisait tranquillement du travail de bureau assise sur ma chaise).

La serre que Fred et mon père ont monté la semaine dernière est une petite serre de 8m sur 3 qui va surtout nous servir à entreposer les semis avant plantation. Ce printemps, on était pas mal en galère de place avec notre serre actuelle.

On ne savait pas trop quel était le mode de fixation des bâches par défaut (à enterrer ou à haubanner), pour plus de simplicité et aussi parce qu’on est des traumatisés des coups de vent, on a choisi qu’elles seraient enterrées. Fred a donc passé deux coup de charrue pour faciliter le “gros-oeuvre” :

(vous remarquerez que le sol est bien propre, il faut dire que ça fait 5 mois qu’on repousse le montage de cette serre et qu’on a donc eu le temps de travailler maintes fois le sol et d’éviter les herbes. Si ça se trouve, c’est l’endroit le plus “propre” de l’exploitation !)

Les étapes, rapidement :

  • Assemblage des tubes (base, porte et arceaux)

  • Mise en place des différentes parties

  • Fignolage et réglage au p’tit poil, dernières fixations de la structure,

  • Approfondissement des tranchées en prévision de la fixation de la bâche

On ne le voit pas bien, mais ils ont rajouté des fils de fer très tendus parallèles aux arceaux pour éviter que la bâche ne flotte vers l’intérieur de la serre entre deux arceaux)

  • Déroulage de la bâche. Pas si facile, on se pose toujours un milliard de question pour savoir dans quelle sens ça se met…

  • L’opération où il faut pas se louper : la mise en place des lés (il y a en deux, placé à cheval sur la serre et qu’on superpose). Ils doivent être parfaitement tendus, superposés de telle sorte que l’eau ne puisse s’infiltrer d’une part et que le vent de soulève pas la bâche d’autre part. deux conditions quasi impossible à réaliser en même temps car la pente en dans un sens et le vent dominant dans l’autre…

(On place le lé au fond de la tranchée en laissant déborder à l’extérieur de celle-ci et on recouvre de terre. Puis on replie ce qui déborde sur la terre qu’on vient de déposer et on recouvre à nouveau de BEAUCOUP  de terre pour avoir un poids important)

  • Tasser la terre (c’est plus joli et puis comme ça on pourra passer la tondeuse au plus près)

Tout ça, on l’a appris grâce à Jean-Marie et Nicolas du Grillon qui sont accourus à notre secours quand en début d’année les prémices de Xynthia nous avait contraint à changer la bâche d’une serre.

Jusque là, le montage a pris une journée. Fred a fini le surlendemain : montage de la porte et couverture des petits cotés avec ce qui restait de bâche. Et voilà une bien belle et pratique serre :

Et moi je l’ai inaugurée aujourd’hui en y plantant dans un coin perdu de la stevia et du gingembre.

Remerciements tous spéciaux, dans l’ordre d’apparition, à Jean Cormier pour le don de la serre complète, à Dave pour le gros désherbage relou et à mon père pour l’aide précieuse.

  5 Responses to “Montage d’une (toute) petite serre”

  1. de la stevia et du gingembre… plus ça va plus c’est une ferme de gros hippies chez vous.

  2. Super !! Vous avez bien travaillé !

  3. Là, je vais en rajouter une couche. Pendant que Delphine se battait avec son ordi pour ses mises à jour du domaine, Fred et moi, nous nous battions avec la recherche des tubes dans les herbes hautes et la chaleur torride, déjà très présente en ce samedi 9 octobre. Dés que les deux bâches furent étalées, la fournaise était prête. Bronzage assuré mais bâches à bloquer dans les tranchées latérales jusqu’au samedi midi, voir midi quarante-cinq, Nicole annonçant que le déjeuner était prêt. Fred aura, grâce à son courage, terminé le travail le dimanche et le lundi suivant malgré le repos dominical imposé par la “patronne” le dimanche. A signaler toutefois qu’un portail flambant neuf cerne l’entrée du domaine depuis ce samedi 9 octobre.
    PAPA

  4. bonjour
    superbe votre montage de serre j’ai fait la mème chose pour la mienne sauf que pour une serre de 6 sur 5m je n’ai trouvé de la bache de 6.50m de large donc de chaque coté il ne me restait que 20 cm pour l’attacher au bord car je n’ai pas encore construit les portes ma question que je ne vois pas bien sur votre dernière photo : qu’avez vous utilisé pour empècher le film de partir au moindre coup de vent ? et ou vous les etes vous procuré ? c’est une serre acheté d’occasion qui a été réparé avec des tubes de diametre 35mm. nous avons comme vous enterré le reste de film sur les 2 cotés mais il s’envole comment faire? merci de me donner vos conseils je ne suis qu’une amatrice débutante .

  5. La bâche est enterrée sur tout le tour de la serre.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :