Juil 232015
 

Jour après jour, les pieds de melons meurent car ils se font croquer la racine par les taupes. Ces dernières suivent la gaine pour creuser leur galerie, et dézinguent les racines “gênantes” au passage (les taupes ado quittent le nid pour faire leur propre vie à peut près au moment où on plante les melons, je pense que c’est pour ça que c’est cette culture qui en pâtit le plus) :

IMG_7741

 

On avait eu le même problème l’an passé (sauf que je croyais que c’était les souris qui mangeaient les racines) et du coup cette année, on a fait 50% de melons en plus en pensant que ça suffirait à compenser la perte. Las ! Il y a beaucoup de taupes cette année (comme de pucerons, de souris diverses et variés et de lapins, d’ailleurs). On a perdu plus de la moitié des pieds et en plus la canicule a cramé les fleurs ce qui fait qu’il n’y a presque pas de fruits.

Une culture bien ratée, une culture qui coûte chère, du temps perdu une serre employée à rien ou pas grand chose et des consommateurs déçus à la fin !

Mais maintenant qu’on a cerné le problème, je pense qu’en décalant la gaine d’une 15aine de cm l’an prochain, on devrait éviter que la galerie des taupes passe par les racines. En attendant pour cette année, les melons vont être très rares 🙁 .

  2 Responses to “La catastrophe des melons”

  1. Bonjour,
    Avez-vous piéger les taupes pour réguler, car sinon cela va être de pire en pire !
    Je pense que déplacer les gaines de 15 cm ne servira a rien.
    Bonne soirée
    Olivier

  2. je n’ai vraiment pas envie de tuer des taupes. Si la galerie des taupe est éloignée de 15 cm de la racine, je n’aurais plus de problème 😉

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :