Juil 262013
 

Bon, on CROULE littéralement sous les haricots, alors ce n’est pas si grave, et puis surtout, j’en ai plus qu’assez de passer parfois (quand je suis seule, donc au moins 1 fois sur les 3 récoltes de la semaine) 4 heures sous cette chaleur écrasante à récolter des haricots, mais quand même on va devoir arrêter tout simplement de récolter cette série car elle est envahie par les aleurodes.

On aurait dû pouvoir encore récolter une trentaine de kilo, mais maintenant, presque tous les haricots présentent les piqûres et les tâches qu’on voit là :

aleurodes

Je ne suis pas sûre sûre que ce sont vraiment des piqûres d’aleurodes car la seul docu que j’ai trouvé à ce sujet concernent des feuilles et pas des fruits, mais ce qui est sûr c’est qu’il y a bien une quantité phénoménale d’aleurodes dans les haricots, ces minuscules “mouches” blanches qui “s’envolent rapidement lorsque (…elles sont…) dérangés“. (Et qui m’ont sauté au visage pendant des heures, oui ! Ca sur la sueur et la peau qui poisse, merci ! J’avais l’impression d’être dévorée).

Ceci étant, la décoloration entourant la piqûre correspond aux descriptions pour les piqûres sur feuille, donc mon cher Watson, j’en déduit que c’est bien ça, d’autant que les conditions de leur prolifération ressemblent comme deux gouttes d’eau aux conditions météo actuelles : “Les aleurodes se multiplient plus rapidement et sont plus actifs lorsque les températures sont chaudes” (oui, merci, j’ai bien remarqué).

Tout ça pour dire : pas de haricots la semaine prochaine (YOUPI !!) et jusqu’à ce que la dernière série donne.

  9 Responses to “Haricots et aleurodes”

  1. bonjour,en ce qui concerne les aleurodes le seul moyen efficace que j’ai trouvé, c’est de brancher un halogène quelques minutes à la nuit tombée, les bestioles se suicident , c’est très efficace !!!

  2. Bonjour,
    J’ai exactement le même phénomène chez moi, dans mon potager. On dirait de toutes petites piqûres. Est-ce u e ponte, ou est-ce pour prendre un peu d’eau ? Je n’ai pas trouvé d’info. Par contre, je ne pense pas que ce soit les aleurodes car je n’en ai pas du tout chez moi. A creuser …
    Est-ce que les haricots piqués sont tout de même comestibles ?

  3. Bonjour

    j’ai vraiment hésité avant de déduire qu’il s’agissait d’aleurodes, parce que je n’ai nulle part non plus trouvé mention de piqûre sur les fruits.
    Ce qui a finalement fait pencher la balance en ce sens sont les observations suivantes :
    -présence très nette d’aleurodes à l’exclusion de tout autre insecte (au début j’avais pensé pucerons, mais point de puceron)
    -tâches blanches qui s’étalent autour de la piqûre et qui ressemblent vraiment à ce qui est présenté dans la littérature
    -pas de déformation des fruits au niveau des piqûres comme c’est le cas pour les pucerons

    Je ne peux pas affirmer sans réserve qu’il s’agit de piqûres d’aleurodes, malgré tout ^^

    Je ne sais pas si c’est comestible ou non, quand il y a piqûres d’aleurodes on déconseille de consommer en général. En tout état de cause, même si c’était bon à consommer, ce n’est pas commercialisable pour autant, de mon point de vue.

  4. J’ai finalement trouvé quelques infos sur ces piqûres. Il porrait s’agir de punaise verte (y’en a chez moi !) ou aussi de thrips (je ne sais pas si j’en ai …).

    voir ce lien pour les punaises : http://www.terrevivante.org/475-la-punaise-verte.htm

  5. Désolé pour la faute (pourrait au lieu de porrait !).
    Suite à une mauvaise manip, mon message est parti avant que je le finisse …

    C’est vrai qu’avec de telles piqûres, les haricots ne sont pas commercialisables, mais dans mon cas (potager personnel), je me demandais juste si je pouvais quand même les manger, ça me ferait mal de devoir les jetter 🙁

  6. Sûr, ce n’est pas la punaise. Par contre effectivement, ça pourrait être des thrips.
    Il y avait de toute façon des aleurodes, elles m’ont suffisamment agacée pour que j’en sois sûre.

    On a mangé des haricots piqués, pas de goût particulier, ils sont aussi bons mais la zone blanche autour de la piqûre noircit à la cuisson, ce n’est vraiment pas très appétissant.

  7. et merci pour les infos !!

  8. Je regardais plus bas dans la page une photo de poireaux entièrement recouverts d’un voile. Pourquoi sont ils protégés? La mineuse?

  9. Oui tout à fait. On couvre beaucoup de choses contre les insectes : carottes, panais, tous les crucifères y compris les choux jusqu’à ce qu’ils soient bien pommés.

    et aussi selon les endroits où c’est plantés, divers légumes contre les lapins 😉

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :