Sep 192012
 

Et bien, c’est parfait. Il manquait des gelées précoces pour compléter de noircir le tableau de la météo calamiteuse, c’est donc fait.

Je me suis fait avoir quand j’ai regardé la météo avant hier il était prévu des 7-9 au sol. Ceci dit, si tant est que ça a été réactualisé hier, en septembre, pour du 3° au sol et vu qu’on n’a plus de réserve de voile (trop cher) et que les serres ne sont pas encore réparées (on a eu ce genre de dégâts 3 fois cette année, pas si grave mais à réparer quand même, en attendant on ne peut pas fermer les portes) ; je ne suis pas sûre que j’aurais pris mes précautions.

Comme en plus il fait super beau ce matin, les dégâts vont être encore pire car l’écart de température sur la plante va être très important et les cellules gelées, au lieu de dégeler vont directement éclater (c’est la sublimation ahah).

Bref, on verra d’ici 1 ou 2 jours si les salades que j’avais prévues dans les paniers de demain ont survécues et ce qu’en penses les haricots, les haricots rame sous serre, les tomates / aubergines / poivrons et surtout surtout les courges en plein mûrissement (plus sensible à la gelée) et à mes petits semis de bettes et salades qui sont bien rangés dehors.

On lit ici (je pense qu’on est dans le 1er cas, enfin, j’espère) :

“Ces températures sont celles atteintes par la culture, non celles relevées dans un abri météorologique placé à 1,5 mètre au-dessus du sol. Il ne faut pas oublier que la température de la culture peut être inférieure au point de congélation même si la température dans l’abri est de plusieurs degrés Celsius au-dessus de 0. (L’inverse est également fréquent pour les cultures telles que les tubercules de pommes de terre qui sont sous la surface du sol.)”

Rappelons que nous, maraîchers, n’auront jamais même l’espoir de voir déclarer une calamité agricole. Nous sommes pourtant agriculteurs, et avons subit calamité sur calamité météo depuis le mois d’avril.

  6 Responses to “Froid de la Sainte-Nadège annonce pour bientôt la neige”

  1. Je me disais bien qu’il faisait froid la nuit aussi.

  2. C’est la réflexion que je me suis fait je pense vers 6 heures du mat’. Là du coup, j’ai remis mes chaussettes en laine, hein.

  3. Et alors ?

    Les salades ont-elles résisté ?
    Et les courgettes ?
    Et les semis ?

    Ah là là, quand tout s’y met…

  4. MarieZig >> les salades que je devais récolter cette semaine, oui.
    Les courges : feuillage mort, à priori les fruits ça va, mais je serais sûre demain. Les courgettes, non (pas mortes mais ont bien morflé, surtout les fruits en place). Les semis ça va, mais c’est vrai qu’ils sont en hauteur.
    Ca n’empêche pas malgré tout qu’il y en a qui ne comprennent pas pourquoi ils n’auront pas de tomates cette semaine dans leur panier….

  5. Alors on croise les doigts.

    Les gens tu sais…

  6. Bon. en fait y’a bien des courges qui ont gelé et celles qui avaient pris un coup de soleil ont définitivement pourri.
    Bilan : courges de conservation (les potimarrons en gros) : j’ai perdu les 3/4 de la récolte.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :