Sep 202012
 

Le voilà fier comme Artaban notre biquet mourant, (presque) complètement retapé au bout de bientôt 6 mois…

Il vit enfin de nouveaux avec le reste du troupeau. Après quelques essais infructueux de remise au troupeau de Fuji (les 4 autres, mais surtout le placide Firmin essayaient de le tuer…)  j’ai eu l’idée de faire l’inverse : remettre le troupeau à Fuji. J’ai fait une clôture électrique dans la clôture pour et y ai mis le premier qui se présentait, en l’occurrence Firmin, bien fait tiens, avec Fuji. Firmin, seul, faisait bien moins le malin et ne cherchait plus à bousculer Fufu. Je pensais les intégrer petit à petit en finissant par Ziggy, mais ça n’a pas été nécessaire. En moins d’une semaine, c’était réglé, j’ai enlevé l’électricité de cette clôture intérieure qui ne reste plus que dissuasive pour Ziggy qui a peur des fils,et laisse un coin protégé pour les biquets qui passent, eux, allègrement au travers pour se mettre à l’abri si Ziggy fait le pénible.

On peut donc les voir à nouveau réunis, comme sur cette scène bucolique :

Il y en a des scènes adorable où tous, y compris le plus gros, sont couchés par terre au soleil, mais ils n’étaient pas d’humeur à s’étaler aujourd’hui, dommage.

Fuji boitait à cause probablement d’un problème musculaire au niveau de la hanche ou parce qu’il se l’était déboitée durant ses péripéties diverses et variées. Il nous semble qu’il est maintenant remis d’aplomb. C’est encore difficile d’en être sûr parce qu’il ne pose toujours pas correctement le sabot, mais on voit qu’il est droit au niveau des hanches ce qui n’était pas le cas avant.

sur cette photo, on voit bien son trou d’balle que ces hanches sont alignées

Enfin, nous ne sommes cependant pas tout à fait au bout de nos peines : consécutivement à son problème de patte et de hanche donc, Fred a fait une attelle pour qu’il réapprenne à poser le sabot correctement. 10 jours d’attelle et c’était réglé, mais un problème résolu appelant un problème à résoudre, l’attelle l’a méchamment blessé. Nous étions fin juin… Ce n’est toujours pas cicatrisé, en partie parce que Fuji se lèche constamment la patte. On a fini par trouver comment lui faire une collerette pour le protéger sans toucher la plaie, avec un pot souple pour faire l’enduit :

Fuji, qui s’est échappé de l’enclos pensant que j’avais des carottes, vous présente son orthèse.

On espère que ce soit définitivement résolu avant l’hiver. Déjà, là avec l’herbe humide, c’est quand même pas génial. Si quelqu’un a d’autres idées, qu’il ne se gêne pas !

Et pour finir en beauté, le plus bel âne du canton (c’est le maréchal qui l’a dit : “premier prix, et loin devant encore, au comice, c’est sûr”) :

<3 <3 <3

  6 Responses to “De bonnes nouvelles de Fuji”

  1. En fait il a juste voulu faire le malin pour avoir une orthèse comme sa maman, voilà tout.

  2. oué ben en tous cas, il a très bien compris qu’on pouvait se “parler” entre bêtes, et il devient un peu tyrannique, l’pépère : et vazy que je veux des carottes, et vazy que tu dois d’intéresser à moi, et vazy que je veux sortir dans la ferme, …

  3. Ah ça on a vu hein les guignolos qui veulent se promener hors des enclos…

  4. C’est vraiment génial de voir ça ! Encore bravo aux infirmiers, les résultats sont vraiment spectaculaires !!! Et pour sa plaie, EUREKA !!! Après une nuit à me remuer les méninges, ce matin une des morues qui est avec les petits a fait une belle boutonnière avec ses cornes à un des petits boucs castrés, pile entre les 2 mamelles, à l’endroit de l’attache des testicules (y en a qui n’ont vraiment pas de bol). Mais du coup, ça y est ! Ca vient de me faire tilt ! Le miel, c’est pour les mamelles des chèvres et c’est plutôt bien, mais ce qui avait été génial sur une autre plaie : le cataplasme d’argile verte avec de la teinture mère de calendula et de l’huile de millepertuis. Si tu as les ingrédients : mélanger l’argile avec l’huile et la T.M. au 1/10ème et appliquer sur et dans la plaie. Je vais en préparer pour mon petit Horst et j’en fais un 2ème pot prêt à partir par la poste lundi s’il te manque des ingrédients. Bises et bon courage pour la suite.

  5. Vous ne manquez pas de stratégie ni d’innovation ! C’est chouette que le problème de base avec les autres soit résolu, et pour la hanche aussi… bon, reste la papatte. Les problèmes se suivent mais se réduisent, encore heureux !

    C’est vrai que le miel sur les plaies c’est très efficace (il y a des études cliniques là-dessus) mais je crois que vu la position de la blessure de Fuji il faudrait couvrir la plaie, donc pas forcément pratique, et puis dans la nature ça risque de lui attirer des bébêtes, non ? enfin d’un autre côté, si on fait ça avec les mamelles des chèvres… ch’sais pas !

  6. Alex, merci. je t’ai renvoyé un mail.
    Mousty et Alex : je suis d’accord aussi pour le miel, je le savais et j’aurais dû y penser plus tôt : mais ça sert à rien de toute façon, il se lèche jusqu’au sang et Ziggy, aime le miel… (je vous fait pas un dessin).
    et le cataplasme d’argile ne tenait pas non plus et on peut pas couvrir quelle que soit la méthode, ça sêche pas et ça empire la blessure. pas facile hein. enfin, apparemment ça commence à s’arranger.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :