Juin 252017
 

À PRÉPARER LA VEILLE

Ingrédients :

  • tomates,
  • concombres,
  • citrons pour le jus : 1 pour 150g de boulgour,
  • échalotes ou oignons,
  • persil,
  • ciboulette,
  • menthe,
  • boulgour,
  • eau froide : 1,5 volume pour 1 volume de boulgour
  • huile d’olive : 1,5 cuillère à soupe pour 150g de boulgour,
  • sel, poivre.

Je ne mets pas les quantités exprès car ça dépend vraiment de ce qu’on veut en quantité finale, et de si on aime qu’il soit plus ou moins acide, si on préfère plus de légumes ou plus de boulgour. Pour un gros saladier comme sur mes photos, j’ai mis : 500g de boulgour, 3 gros citrons, 1 kg de tomates, (pas de concombre car je n’en avais pas envie), 2 bouquets de persil, 1 bouquet de ciboulette, 1 bouquet de menthe, 8 échalotes, et plein de sel et d’huile.

Astuce ! Prévoir 1 citron de plus pour pouvoir réctifier l’assaisonement à votre goût. J’ai prévu 4 citrons, en ai mis 3 et ça va comme ça (enfin moi je préfèrerais un peu plus mais Fred un peu moins, donc ça fait le compromis 😀 )

Préparation la veille :

  1. Préparer le boulgour en versant l’eau froide  dessus : 1,5 volume d’eau pour 1 volume de boulgour), ajouter le jus des citrons, le sel et le poivre et mélanger. Laisser poser 2 heures, en mélangeant de temps en temps.
  2. Pendant ce temps préparer les légumes et aromates : émincer les échalotes ou les oignons, couper les tomates et le concombre en dés, ciseler les aromates, 
  3. Quand le boulgour est tendre sous la dent, mélanger tous les ingrédients et rajouter l’huile d’olive,
  4. Goûter et rectifier. Laisser au frigo jusqu’au lendemain.

Bon appétit !

Un lot de légumes et aromates spécial taboulé est vendu en boutique.

Oct 022015
 

David, des Jardins de la Petite Lande, nous propose cette recette :

Temps de préparation : 10 minutes

Temps de cuisson : 40 minutes

Ingrédients (pour 4 personnes) :

  • 1 à 2 pâtissons suivant la grosseur
  • 2 petites tomates
  • 4 à 5 gousses d’ail
  • 1 petit bouquet de persil
  • sel, poivre, huile d’olive

patissonCucurbita pepo scallop group – Farmer’s Market at the Ferry Building – San Francisco, CA – DSC03567 » par DaderotTravail personnel. Sous licence CC0 via Wikimedia Commons.

 

Préparation :

  1. Préchauffer votre four à 200°C (thermostat 6-7, chaleur tournante).
  2. Prendre la lèche frite du four et bien la huiler.
  3. Découper les pâtissons en tranches épaisses (environ 1.5 cm). Il n’est pas nécessaire de les peler. Les déposer sur la lèche frite, saler, poivrer.
  4. Enfourner pour 20 minutes.
  5. Pendant ce temps, préparer le persillade en mixant le persil et l’ail. Couper les tomates en quartier.
  6. Au bout des 20 minutes, retourner les pâtissons. La face “collée” à la lèche frite doit être bien caramélisée.
  7. Rajouter les bouts de tomates et renfourner pour encore 20 minutes.
  8. 5 minutes avant la fin parsemer de persillade fraîche.
  9. Servir sitôt cuits.

Merci David !

Toutes les recettes de patisson ici.

Sep 062014
 

Christelle

(Christelle)

“Voici le plat d’entrée que j’ai confectionné avec mes petites mains !
Poivrons grillés, peaux enlevées.
Tomates émondées, gros sel, huile d’olive, basilic, poivre.
Anchois en décoration.
Servir cette salade Méchouia avec un rosé bien frais !”
Merci Christelle !
(hummm des anchois !)
Sep 132013
 

Bon alors sûrement que vous trouverez cette recette ailleurs sous un nom rappelant plus la Grêce que la Tchéquie (vu que, y’a des poivrons et des tomates en Tchéquie mais sûrement pas de la feta).

Mais, j’ai goûté à ce plat en Tchéquie et j’en suis tombée fane absolument dès la première bouchée.

Que j’ai mangé ça en plein hiver, et un plat complètement indus’ en plein milieu d’une galerie marchande digne des meilleures shopping center américain ne doit pas entrer en ligne de compte.

C’était divin, alors, imaginez donc avec les bon légumes bio et frais de la ferme du hanneton !!

 

Donc, (pour 6 personnes) il faut déjà faire la salade la veille, y compris l’assaisonnement, et avoir :

  • 8 grosses tomates
  • 10 beaux poivrons
  • 1 paquet de feta ou plus, après tout.
  • huile d’olive
  • vinaigre sucré (xérès ou balsamique)
  • miel
  • sel

IMG_3299

Vous lavez les légumes et vous mettez les poivrons à cloquer au four pour pouvoir les éplucher, comme dans la recette des poivrons marinés :

IMG_3305

Pendant ce temps on met les tomates 5 minutes dans l’eau bouillante pour les éplucher, comme dans la recette de la sauce tomate à 50€. Attention, si vous faites la recette sans épluchage, je ne réponds plus de rien, ça n’aura absolument RIEN à voir et ça ne sera pas DU TOUT fondant.

IMG_3302

IMG_3304voilà des tomates prêtes à être épluchées

On coupe les tomates, puis on épluche et on coupe les poivrons.

On rajoute la feta coupée en cube.

IMG_3307

On fait une vinaigrette, comme une sauce moutarde en remplaçant la cuillère de moutarde par une cuillère de miel :

IMG_3310

On mélange la sauce et la salade et on met au frais jusqu’au lendemain. Je vous conseille de la sortir 1 heure avant dégustation pour que les arômes se développent.

Une variable consisterait d’après Fred a faire la même sauce avec en plus du fromage blanc. Je crois qu’en fait il fait un amalgame parce que lors du même repas, j’ai mangé du fromage blanc avec des fraises complètement hors saison et du musli (mais qu’est ce que je me suis régalée ce jour là !). Il l’a faite, c’est bon aussi.

Août 042013
 

(la sauce tomate à 20€ le litre, précise Fred)

Il faut plein d’aromates, d’ail et d’échalotes (pas d’oignon dans ma recette, en partie parce que quand je commence à faire des sauces, ils ne sont pas encore récoltés, en partie parce que bah c’est comme ça et puis c’est tout, mais bon, vous faites comme vous voulez hein).

IMG_3051ici donc, de gauche à droite et en bas : estragon, persil, thym, ciboulette, basilic. En haut herbes de provence (oui, je sais c’est plus ou moins la même chose que celles qui ne sont pas deshydratées, mais j’aime en mettre partout, l’été), gros sel de Guérande (merci J.-C.), poivre, huile d’olive, ail et échalotes.

Et bien sûr des tomates ! (celles que vous voulez, mais je vous préviens, comme il va falloir les éplucher, je vous conseille des plus grosses).IMG_3053

Donc, on lave tout, on émince les échalotes, on écrase l’ail et on plonge 5 minutes les tomates dans l’eau bouillante pour les éplucher :

IMG_30555 minutes dans l’eau bouillante

IMG_3056on laisse refroidir (c’est rapide si vous ne les avez pas laissées plus de 5 minutes et de toutes façons, si c’est resté trop longtemps dans l’eau bouillante, c’est de la purée)

IMG_3057on épluche et on débite en jetant les parties dures

Bon, pour la quantité de tomates que j’avais, j’ai fait plusieurs séries d’ébouillantage/épluchage hein. Ah ouiche ! c’est toute une organisation (et 3 heures de boulot pour cette série, ça va, c’était plutôt rondement mené).

Bref, vu qu’on a déjà fait ce qu’il fallait avec l’ail et l’échalote, et qu’on a déjà pas mal de tomates préparées sous la main, on peut commencer à entrer dans le vif du sujet en faisant fristouiller l’ail et l’échalote dans une bonne grosse rasade d’huile d’olive :

IMG_3058attention : ne pas faire la bêtise que j’ai faite par flemme aujourd’hui, sauf si vous aimez croquer l’ail en mangeant des tagliatelles à la sauce tomate, ne laissez pas l’ail en morceaux même très émincés, ça ne fond pas ! Il faut l’écraser ! (tssss, c’est pas comme si je n’avais pas éprouvé ma recette -celle de la meilleure sauce tomate- depuis des années et des années…)

Une fois que ça commence à roussir, bim ! on balance les tomates :

IMG_3060voilà une gamelle bien pleine !

Bon, c’est pas fini ! On coupe coupe coupe les aromates (aux ciseaux, c’est très bien) :

IMG_3061oui, on peut tout mélanger et tout couper en même temps dans le récipient (sauf le thym, apparemment)

Quand vous voulez vous mettez les aromates dans la sauce, et on rajoute encore pas mal d’huile d’olive (je dirais qu’il y en a 300 mL en tout dans cette marmite) :

IMG_3062

Quelques heures après, ça a bien réduit. ATTENTION, le secret se dévoile : LA RÉDUCTION ! C’est bien tout ce qui fait la réussite de cette sauce et nécessite donc plusieurs heures de cuisson ! (à l’époque où je faisais ça avec 2 boites de tomates pelées au jus dans une casserole d’1/2 L, je laissais déjà réduire pendant 1 heure, ça donne une idée…).

Quand ça a bien réduit et que cette opération ne sera plus trop dangereuse par les giclements qu’elle va nécessairement  provoquer, enlever le thym et écraser la sauce au presse-purée (bon, vous pouvez faire comme Fred au mixer, mais d’une part, ça ne fera pas du tout la même texture et ça sera beaucoup moins joli parce qu’on ne distinguera plus les couleurs). Franchement, vu que vous avez bien épluché les tomates, c’est un jeu d’enfant, ça ne vaut pas la peine de brancher le mixer, d’user de l’électricité et en plus d’avoir à le laver :

IMG_3066

On laisse réduire jusqu’à ce qu’il n’y ai plus d’eau qui surnage et que la sauce soit bien liée, tout simplement. On redonne un coup de presse-purée  et voilà :

IMG_3068la réduction au demi dans toute sa splendeur et sa réussite (mais une photo floue quand même).

Vous pouvez verser la sauce dans des bouteilles de jus de pomme à l’aide d’une théière en  émail rouge à pois blancs, si vous le voulez. Ou dans des pots à confiture, c’est vous qui voyez.

IMG_3070(10-12 kg de tomates, 4,5L de sauce…)

Il n’y aurait que moi, comme c’est aussi bouillant que de la confiture, je trouve que c’est bien assez propre et je laisserai comme ça, mais vu que Fred met son grain de sel, il stérilise tout au four à 100°. (oui oui, il met les pot/bouteilles comme ça. Au four. À 100°).

Août 032013
 

(attention photos avec de la chair crue, avec un bel aspect de cervelle, photos comprises)

 

Prenez des grosses tomates, de la farce à tomates de Tony, des aromates (ici basilic et estragon, j’ai oublié le persil, pourtant j’en avait ramassé des tas), et surtout UN COUTEAU À TOMATES !

IMG_3045

Laver les tomates, les aromates et couper les têtes des tomates, les réserver.

À la cuillère, ôter la chair des tomates. Après avoir supprimé les parties dures couper en morceaux et mettre à part :

IMG_3047

Découper les aromates, et mélanger la farce la chair des tomates et la chair à tomates (ahah).

IMG_3049

Remplir les tomates précédentes de ce mélange savoureux.

Ne pas assaisonner, normalement, la chair à saucisse vendue comme farce à tomates est déjà assaisonnée.

IMG_3050

Au four 180°C (enfin, c’est cette température là pour notre four) ; 40-45 minutes, un peu moins longtemps si c’est pour congeler.

IMG_3054

On peut les présenter tout à fait correctement, comme Aline sait si bien faire :

IMG_3031

Juil 132010
 

Cette fois, des recettes pour accommoder différemment les tomates cerises :

Clafoutis de tomates cerises

et

Petites tomates apéritives farcies

%d blogueurs aiment cette page :