Jan 012016
 

Patisson_Vilmorin-Andrieux_1883Ingrédients :

  • 2 pâtissons assez gros,
  • 3 oignons,
  • 2 gousses d’ail,
  • 1/2 poivron,
  • 4 oeufs,
  • fromage râpé,
  • 500g de tomates,
  • thym, laurier, persil, sel, poivre.

Préparation :

  1. Cuire à la vapeur les pâtissons coupés en deux (env. 8 minutes à la cocotte minute), en ôter les graines,
  2. Pendant ce temps, couper les oignons en fines lamelles et les faire dorer,
  3. Y ajouter le poivron coupé en dés, les tomates en tranches, l’ail écrasé, le sel, les aromates, et en faire une sauce tomate grossière,
  4. Dans un plat allant au four, verser la sauce tomates et placer les 4 demis pâtissons,
  5. Casser un oeufs et mettre du fromage sur chaque demi pâtisson puis servir.
Sep 062014
 

Christelle

(Christelle)

“Voici le plat d’entrée que j’ai confectionné avec mes petites mains !
Poivrons grillés, peaux enlevées.
Tomates émondées, gros sel, huile d’olive, basilic, poivre.
Anchois en décoration.
Servir cette salade Méchouia avec un rosé bien frais !”
Merci Christelle !
(hummm des anchois !)
Fév 122014
 

Bon on poursuit avec les courgettes. OK OK OK, ce n’est pas DU TOUT de saison.

Mais on peut supposer que vous en avez congelé un peu tout comme Sandrine, très certainement.

En tous cas, ça sera toujours dans la liste des recettes et à ressortir cet été.

Donc :

Terrine de courgette

“Excellente entrée : les petits ramequins se démoulent très bien”.

640px-Courgettes_(7232533258)source : Wikimedia commons

Ingrédients pour la terrine :

  • 500g de courgette (environ 2),
  • 250g de fromage blanc,
  • 1 crottin de chèvre frais,
  • fines herbes hâchées,
  • 12 cL de bouillon de légumes,
  • 4g d’agar agar,
  • sel, poivre.
Ingrédients pour la sauce :
  • 1 poivron rouge épluché et détaillé en lamelles (comme dans les poivrons marinés),
  • 1 yaourt,
  • 1 gousse d’ail pressée.

Préparation : (4 heures avant)

  1. Laver les courgettes,
  2. Prélver à l’économe une 10aine de rubans de peau de courgette, et les faire cuire 5 min. à la vapeur,
  3. Huiler un moule à cake ou 8 petits ramequins, puis tapisser en les paroi des rubans. Réserver au frais,
  4. Détailler le reste des courgettes en petits dés et faire cuire à la vapeur 5 min., (en presque aussi peu de temps et encore moins d’eau, on peu les cuire à l’étouffée ça aura encore plus de goût),
  5. Couper le crottin en petits morceaux,
  6. Diluer l’agar agar dans le bouillon froid puis ajouter les fines herbes et les dés de courgettes, saler, poivrer,
  7. Remplir le(s) moule(s) avec la préparation et mettre au frais au moins 4 heures,
  8. Réaliser la sauce en mixant ensemble les ingrédientspuis garder au frais,
  9. Démouler et napper de sauce au poivron.

Bon appétit et merci Sandrine !

Vous trouverez toutes les recettes de la ferme ici.

Sep 132013
 

Bon alors sûrement que vous trouverez cette recette ailleurs sous un nom rappelant plus la Grêce que la Tchéquie (vu que, y’a des poivrons et des tomates en Tchéquie mais sûrement pas de la feta).

Mais, j’ai goûté à ce plat en Tchéquie et j’en suis tombée fane absolument dès la première bouchée.

Que j’ai mangé ça en plein hiver, et un plat complètement indus’ en plein milieu d’une galerie marchande digne des meilleures shopping center américain ne doit pas entrer en ligne de compte.

C’était divin, alors, imaginez donc avec les bon légumes bio et frais de la ferme du hanneton !!

 

Donc, (pour 6 personnes) il faut déjà faire la salade la veille, y compris l’assaisonnement, et avoir :

  • 8 grosses tomates
  • 10 beaux poivrons
  • 1 paquet de feta ou plus, après tout.
  • huile d’olive
  • vinaigre sucré (xérès ou balsamique)
  • miel
  • sel

IMG_3299

Vous lavez les légumes et vous mettez les poivrons à cloquer au four pour pouvoir les éplucher, comme dans la recette des poivrons marinés :

IMG_3305

Pendant ce temps on met les tomates 5 minutes dans l’eau bouillante pour les éplucher, comme dans la recette de la sauce tomate à 50€. Attention, si vous faites la recette sans épluchage, je ne réponds plus de rien, ça n’aura absolument RIEN à voir et ça ne sera pas DU TOUT fondant.

IMG_3302

IMG_3304voilà des tomates prêtes à être épluchées

On coupe les tomates, puis on épluche et on coupe les poivrons.

On rajoute la feta coupée en cube.

IMG_3307

On fait une vinaigrette, comme une sauce moutarde en remplaçant la cuillère de moutarde par une cuillère de miel :

IMG_3310

On mélange la sauce et la salade et on met au frais jusqu’au lendemain. Je vous conseille de la sortir 1 heure avant dégustation pour que les arômes se développent.

Une variable consisterait d’après Fred a faire la même sauce avec en plus du fromage blanc. Je crois qu’en fait il fait un amalgame parce que lors du même repas, j’ai mangé du fromage blanc avec des fraises complètement hors saison et du musli (mais qu’est ce que je me suis régalée ce jour là !). Il l’a faite, c’est bon aussi.

Sep 082013
 

Voici en photo la recette des poivrons marinés que j’ai déjà publiée (format imprimable ici)

Il faut donc des poivrons, de l’ail et du thym (bio hein, parce que le thym, ça concentre toutes les saloperies possibles et comme ça va mariner un moment, mieux vaut prendre ses précautions).

3-6 poivrons si c’est pour faire un apéro ou une entrée à consommer le lendemain, une vingtaine si c’est pour faire des conserves.

Je vous conseille de prendre des poivrons de toutes les couleurs pour l’esthétique, et pour leurs goûts qui sont vraiment différents, et de tailles équivalentes pour faciliter l’étape suivante :

IMG_3267

On fait brûler les poivrons au gril, pour décoller la peau : il faut qu’ils aient la tête de la photo et quand ils sont cloqués comme ça sur une face, on les tourne pour cloquer les autres faces : 4 faces, entre 20 et 30 minutes en tout.

IMG_3269

IMG_3270les poivrons prêts à être éplucher

Bon, maintenant, il faut éplucher les poivrons, des fois la peau vient d’un coup, d’autres fois, c’est plus long. Mon truc : au couteau, avant d’éplucher faire le tour du haut du poivron 1/2 cm sous la bordure du haut, ainsi on enlève une partie qui n’a pas brûlé et qui sera inépluchable, en plus, on enlève du même coup la queue et les graines, et enfin le résultat épluché aura la bonne forme pour être débité. 100% gagnant si vous avez compris ce que je viens de dire 🙂

Une fois épluchés, il faut encore du miel, de l’huile d’olive et du vinaigre sucré (balsamique ou xérès) :

IMG_327125 poivrons 1h1/2 d’épluchage et encore ça s’est pas trop mal passé

Débiter les poivrons épluchés en lamelles.

Mettre à macérer.

Pour les 25 poivrons, j’ai mis :

  • 1/2 L d’huile d’olive
  • 300 mL de vinaigre
  • 150 mL de miel
  • du sel
  • 8 gousses d’ail écrasées (oui je sais j’en avais préparé beaucoup plus, mais j’ai pas tout mis)
  • du thym effeuillé (il m’en restait du sec) et du thym en branche (frais)

(Pour la recette à consommer de suite –le lendemain– voir la fiche précédente) :

IMG_3281Je laisse macérer toute la nuit.

Puis le lendemain, je mets en pot : je garde une branche de thym par pot que je mets avant les poivrons, puis j’ajoute les poivrons avec le liquide et je complète à ras bord avec le liquide :

IMG_3296

Stérilisation au four (si performant et électrique) 105°, 45 min.

Août 042013
 

Aaron de La malle à pitas m’en a donné l’idée, grâce lui soit rendue. (je vous ai déjà dit que ses pitas étaient délicieuses ? Ne vous privez pas de les goûter si vous passer par Le Mans un midi).

Bref, plein de concombres hors gabarit, trop petits pour être vendus et trop gros pour faire du cornichon. Aaron prétend qu’en les coupant, pas besoin d’attendre 6 mois pour les manger, ça me tente fort, c’est long t’attendre noël pour avoir les cornichons quand même ; et puis du coup, on peut appeler ça Pickles et ça, c’est d’un chic anglais absolu.

Donc, en gros, on fait pareil que pour les cornichons, sauf qu’on coupe les concombres.

Je vais quand même vous donner ma recette du jour, vu que je rivalise d’imagination d’une série de cornichons/pickles sur l’autre.

Aujourd’hui, avec des poivrons et du thym.

IMG_3074mais aussi toujours la BASE incontournable : concombres, aneth, basilic, ail (le thym est sur la photo, mais sous le basilic)

On lave tout, on coupe ce qui doit être coupé, et on épluche ce qui doit être épluché :

IMG_3079on rajoute le poivre dans les indispensables de la BASE que j’ai oublié sur la photo précédente, et puis des carottes puisque “tiens, et si je faisais un pot avec des carottes” tout simplement.

Bon, on  fait bouillir de l’eau pour la saumure et aussi dans un grand récipient capable de contenir des bocaux pour la stérilisation, et présentement (ça c’est pour voir si ma copine chevalière espagnole lit ça), on met tout dans les bocaux propres :

IMG_3081sans concombre mais avec des herbes de provence déshydratées, parce que j’aime bien, et puis je manque un peu d’aromates après la sauce d’hier

IMG_3082avec les concombres, c’est encore plus joli

Pour la saumure : pour 1L d’eau bouillante, 20g de sucre, 20g de sel et 5 à 10 cL de vinaigre, on verse ça dans les bocaux.

Puis on met à stériliser 15  min. dans une gamelle dans l’eau bouillante (+ 1 lichette de vinaigre pour pas que le bocal sorte tout blanc de calcaire). On ferme le couvercle.

IMG_3084_2et voilà ! Bon à manger dans 1 mois. Youpi !!

Oct 052011
 

Suggérée par Élisabeth, la soupe de poivrons jaunes.

(Merci Élisabeth !)

Juil 252011
 

Pour les poivrons :

Poivrons farcis 

et

Poivrons marinés (à ma manière)

%d blogueurs aiment cette page :