Juin 252017
 

À PRÉPARER LA VEILLE

Ingrédients :

  • tomates,
  • concombres,
  • citrons pour le jus : 1 pour 150g de boulgour,
  • échalotes ou oignons,
  • persil,
  • ciboulette,
  • menthe,
  • boulgour,
  • eau froide : 1,5 volume pour 1 volume de boulgour
  • huile d’olive : 1,5 cuillère à soupe pour 150g de boulgour,
  • sel, poivre.

Je ne mets pas les quantités exprès car ça dépend vraiment de ce qu’on veut en quantité finale, et de si on aime qu’il soit plus ou moins acide, si on préfère plus de légumes ou plus de boulgour. Pour un gros saladier comme sur mes photos, j’ai mis : 500g de boulgour, 3 gros citrons, 1 kg de tomates, (pas de concombre car je n’en avais pas envie), 2 bouquets de persil, 1 bouquet de ciboulette, 1 bouquet de menthe, 8 échalotes, et plein de sel et d’huile.

Astuce ! Prévoir 1 citron de plus pour pouvoir réctifier l’assaisonement à votre goût. J’ai prévu 4 citrons, en ai mis 3 et ça va comme ça (enfin moi je préfèrerais un peu plus mais Fred un peu moins, donc ça fait le compromis 😀 )

Préparation la veille :

  1. Préparer le boulgour en versant l’eau froide  dessus : 1,5 volume d’eau pour 1 volume de boulgour), ajouter le jus des citrons, le sel et le poivre et mélanger. Laisser poser 2 heures, en mélangeant de temps en temps.
  2. Pendant ce temps préparer les légumes et aromates : émincer les échalotes ou les oignons, couper les tomates et le concombre en dés, ciseler les aromates, 
  3. Quand le boulgour est tendre sous la dent, mélanger tous les ingrédients et rajouter l’huile d’olive,
  4. Goûter et rectifier. Laisser au frigo jusqu’au lendemain.

Bon appétit !

Un lot de légumes et aromates spécial taboulé est vendu en boutique.

Juil 282016
 

Une recette proposée par Franck, que je vous livre telle quelle :

Ingrédients : 

  • 1 concombre de la Ferme du Hanneton
  • 3 pommes de terre de la Ferme du Hanneton
  • 1 oignon blanc (ou jaune) de la Ferme du Hanneton
  • 1 bouquet de menthe de la Ferme du Hanneton sur commande
  • 1,5 litre de bouillon de légumes (là je vous laisse choisir votre fournisseur pour le bouillon, LOL)
  • 15 cl de crème liquide (Pareil)

Préparation : 

Cuisson 15 à 20 mn, mixer puis rajouter la menthe finement hachée. Refroidir au réfrigérateur 3h minimum.

En ces moments de grosses chaleurs un vrai régal rafraichissant bio.

 

Merci Franck !

Juil 132015
 

Le tzatziki, c’est plein de concombres, d’aromates et de yaourt et c’est absolument délicieux.
La perfection avec du pain pita ou du pain libanais, mais une bonne baguette croustillante fait aussi l’affaire.

Prévoir de le faire le midi pour le soir.

IMG_7720
il faut des concombres (je les choisis un peu jaune -vu que je n’ai que l’embarras du choix- parce que je les préfère comme ça, ils sont un peu plus poivrés et amers), de l’aneth, de l’ail, de la menthe et de la coriandre (pas sur la photo)

IMG_7721des yaourts : attention HYPER IMPORTANT ! il faut faire sortir le petit lait du yaourt pour qu’il soit beaucoup plus épais et onctueux. Je pose une étamine ou de la gaze dans un chinois et je verse le yaourt dessus. Au frigo pour laisser pauser et sortir le petit lait.

IMG_7722voilà déjà ce qu’on récolte 10 minutes après avoir déposé le yaourt !

IMG_7723moi, je fais dégorger aussi les concombres parce que je ne peux pas m’en empêcher quelque que soit la recette à base de concombres. Je les épluche, coupe en 4 dans la longueur, épépine (crucial apparemment si vous digérez mal le concombre). On peut les râper, les émincer ou les couper en rondelle selon la texture souhaitée à la fin. Ici ils sont coupés en rondelles très fines au robot. Puis je les fais bien dégorger avec les herbes (pour qu’ils en prennent bien le goût) et du sel (parce que j’aime ça, mais l’eau part très bien sans sel quand ils sont coupés aussi fins).

Attention, si vous les râper juste avant de les incorporer au yaourt toute l’eau des concombres qui n’aura pas eu le temps de sortir se retrouvera dans le mélange et alors ça n’aura servi à rien de faire dégorger vos yaourts.

IMG_7724le yaourt quelques heures après

IMG_7725on mélange tout, avec l’ail, on décore avec ce qu’on a mis de côté comme menthe, et encore au frigo 3 heures.

Recette à télécharger dans cet article ou directement ici.

Nov 032013
 

BR-7

 

Un bon paquet de recettes pour les betteraves, grâce à nos amis de l’Est de l’Europe qui ont l’art de les cuisiner.

Avec des énormes betteraves de plus de 3 kg, cela vous permettra de pouvoir nourrir sainement tous vos invités des fêtes de fin d’années !

Par exemple :

Vous trouverez toutes les recettes de la ferme ici.

Août 042013
 

Aaron de La malle à pitas m’en a donné l’idée, grâce lui soit rendue. (je vous ai déjà dit que ses pitas étaient délicieuses ? Ne vous privez pas de les goûter si vous passer par Le Mans un midi).

Bref, plein de concombres hors gabarit, trop petits pour être vendus et trop gros pour faire du cornichon. Aaron prétend qu’en les coupant, pas besoin d’attendre 6 mois pour les manger, ça me tente fort, c’est long t’attendre noël pour avoir les cornichons quand même ; et puis du coup, on peut appeler ça Pickles et ça, c’est d’un chic anglais absolu.

Donc, en gros, on fait pareil que pour les cornichons, sauf qu’on coupe les concombres.

Je vais quand même vous donner ma recette du jour, vu que je rivalise d’imagination d’une série de cornichons/pickles sur l’autre.

Aujourd’hui, avec des poivrons et du thym.

IMG_3074mais aussi toujours la BASE incontournable : concombres, aneth, basilic, ail (le thym est sur la photo, mais sous le basilic)

On lave tout, on coupe ce qui doit être coupé, et on épluche ce qui doit être épluché :

IMG_3079on rajoute le poivre dans les indispensables de la BASE que j’ai oublié sur la photo précédente, et puis des carottes puisque “tiens, et si je faisais un pot avec des carottes” tout simplement.

Bon, on  fait bouillir de l’eau pour la saumure et aussi dans un grand récipient capable de contenir des bocaux pour la stérilisation, et présentement (ça c’est pour voir si ma copine chevalière espagnole lit ça), on met tout dans les bocaux propres :

IMG_3081sans concombre mais avec des herbes de provence déshydratées, parce que j’aime bien, et puis je manque un peu d’aromates après la sauce d’hier

IMG_3082avec les concombres, c’est encore plus joli

Pour la saumure : pour 1L d’eau bouillante, 20g de sucre, 20g de sel et 5 à 10 cL de vinaigre, on verse ça dans les bocaux.

Puis on met à stériliser 15  min. dans une gamelle dans l’eau bouillante (+ 1 lichette de vinaigre pour pas que le bocal sorte tout blanc de calcaire). On ferme le couvercle.

IMG_3084_2et voilà ! Bon à manger dans 1 mois. Youpi !!

Juil 152013
 

Voici comment accommoder les concombres de 1000 manières, en fonction des aromates et épices dont on dispose (soyez honorés, hein, je livre mon secret, basé sur la façon indienne de faire les concombres).

(Attention, préparation quelques heures avant. Si vous voulez tout savoir, je fais ça le midi pour le soir.)

Il vous faut des concombres, plein, et au choix : des aromates, des épices, de la crème ou des yaourts, de la vinaigrette, de l’ail, …

IMG_2927donc, pour nous aujourd’hui, ce sera de gauche à droite, estragon/persil/ciboulette et concombres courts ; avec le sel de Guérande, merci J.-C.

Laver, éplucher, couper, en 4 dans la longueur et épépiner les concombres 

IMG_2928concombres coupées en 4

IMG_2929et maintenant, épépinés

Couper les concombres en morceaux et les mettre dans une passoire déposée dans un saladier.

Ajouter quelques cuillères de gros sel (1 bonne cuillère à café pour 2 concombres, je dirais) pour les faire dégorger.

Ajouter plein d’aromates ou d’épices selon l’envie pour que ça macère avec.

Bien mélanger.

IMG_2930bon ok, là c’est pas dans une passoire, j’avais pas la place de mélanger dedans, mais vous avez compris le principe, et puis, c’est joli

IMG_2932maintenant, tout es bien dans la passoire, elle-même dans le saladier

Parmi les différents accomodages que je fais en voici quelques-uns :

  • persil + ciboulette + estragon
  • cannelle + paprika + curry
  • 4 épices
  • curry ou curcuma + 1 trait de citron/citron vert

On laisse macérer tout ça quelques heures (couvrir quand même, à cause des mouches, enfin, ici y’en a en tous cas).

Les concombres vont perdre pas mal de volume, mais rester croquants et avoir plus de goût de concombre et en plus être aromatisés.

IMG_2936ah  ! bluffant non ?

Et voici toute l’eau qui a été dégorgée :

IMG_2937Par esprit masochiste scientifique, j’en ai bu un peu et bien, y’a sûrement quelque chose à faire avec mais c’est vraiment trop dégueu salé à boire.

Au moment de servir, on peut rajouter une vinaigrette de base ou un peu de vinaigre balsamique avec de la crème ou du yaourt.

Ce soir, c’est une pointe d’ail et un trait de vinaigre balsamique, dans du yaourt de chèvre.

Sep 192012
 

(une compilation des recettes ancestrales de mon amie Julie, merci à elle, c’est du bonheur à croquer qu’elle nous a donné)

Cette méthode est valable aussi bien avec des cornichons qu’avec des petits concombres. Une bonne idée d’utilisation des concombres en fin de culture ; et puis cornichons et concombres, c’est pareil (n’est-ce pas Brieuc ?).

Donc, l’idée, c’est de prendre des cornichons/concombres et des aromates.  Les indispensables étant à mon sens aneth, ail, poivre et basilic ; mais enfin, tous les goûts sont dans la nature (mais les cornichons sans aneth, ça va vous faire bizarre, je vous préviens, c’est LE goût du cornichon).

les petits concombres que j’ai récoltés avant de débarrasser les pieds de cette année

Cette année, j’ai fait deux séries de cornichons marinés,  1 fois en août quand il me restait plein de basilic. J’y avais ajouté cette fois-là des feuilles de cassis (oui, oui) et de menthe.

Le WE dernier, il me restait plus beaucoup de basilic, et j’avais la flemme d’aller ramasser des feuilles de cassis, alors j’ai eu l’idée de mettre des carottes pour faire un peu de goût (et en plus : est ce que vous avez déjà mangé des carottes marinées ? C’est une tuerie).

ail et poivre, aneth, basilic ridicule et carottes “purple haze”, la classe.

  • Il vous faut laver les cornichons, les équeuter, et si vous les soupçonner de ne pas tenir dans le bocal, les couper.
  • Puis, dans un gros bocal, déposer les aromates choisis (4 gousses d’ail coupée en 2 par litre au moins) puis par dessus arranger les cornichons.
  • Préparer une saumure avec les proportions suivantes : 1L d’eau bouillante, 20g de sucre, 20g de sel et 5 à 10 cL de vinaigre.
  • Verser la saumure bouillante sur les cornichons.
  • Poser le couvercle sans le visser.
  • Mettre à stériliser 15  min. dans une gamelle dans l’eau bouillante (+ 1 lichette de vinaigre pour pas que le bocal sorte tout blanc de calcaire).
  • Fermer le couvercle.
  • Sortir le bocal et le mettre à l’envers pour parfaire la stérilisation.

ATTENTION !! C’est pas cool du tout, il faut attendre au moins 3 mois avant de les manger. Perso, on les fait en été et on commence à ouvrir les pots à Noël (en même temps qu’on mange nos petits pois et nos tomates farcies :P).

Les autres aromates qu’on pourraient mettre : raifort, estragon, laurier, girofle, feuilles de groseillers, … La liste n’est pas exhaustive.

Juil 232011
 

Il suffit de demander, et voici une recette pour les concombres qui m’a l’air parfaite.

Merci cuistot.

Juin 232010
 

Cette semaine, deux recettes fraîcheur à base de concombre, pour faire venir l’été :

Le gaspacho de concombre

et

Le tzatziki.

Bon appétit !

(Les recettes sont en format imprimable).

%d blogueurs aiment cette page :