Mar 152014
 

Après le débâchage il y a 2 semaines, les AMAPiens sont revenus nous aider à bâcher les deux serres. Nous avons eu de la chance, il a fait très beau et surtout il n’y a presque pas eu de vent.

(oui je sais j’ai mélangé les équipes mais c’est pour les besoins du scénario).

Fred avait préparé le chantier en étalant au sol la bâche qu’il allait falloir installer.

IMG_4029avant le rush

Après l’arrivée de tout le monde et un café, Fred, chef de chantier, réunit son monde et donne les explications.

IMG_4046

La bâche est d’un seul tenant, de la longueur de la serre, donc entre 36 et 40m selon la serre concernée. On voit bien sur la photo ci-dessus l’intérêt d’être le plus nombreux possible pour la déployer. Les personnes qui sont à l’intérieur de la serre avec des balais se tiennent prêtes à pousser sur la bâche avec lesdits balais pour aider à la passer par dessus les fils de nylon.

IMG_4032

Sur les vidéos suivantes on voit très bien la manoeuvre :

Après au fur et à mesure de l’expérience, c’est à dire après avoir fait la 1ère serre, on fait les choses dans le bon ordre et on fixe la bâche aux demi-lunes aux deux bouts, essentiellement pour ne pas être trop enquiquiné par le vent (même quand il n’y en a pas beaucoup).

IMG_4047

Après il est enfin temps de remettre dans le trou toute la terre qui a été décaissée la semaine précédente par les balèses creuseurs. J’aurais voulu une autre vidéo mais c’est à ce moment précis que j’ai eu un problème de batterie, à la place. Donc je dois expliquer.

Alors, on met d’abord de la terre, sur un premier côté, dans la bâche qui repose au fond du trou, bien placée. On tâche de faire un “boudin” régulier tout le long. Quand il y en a partout, on tire tous ensemble sur toute la longueur, le bord de la bâche vers le haut afin de tendre la bâche dans les deux sens, et on redépose le tout au fond du trou.

IMG_4038

Puis on repli la bâche restante sur le boudin.

IMG_4040

On procède à l’identique de l’autre côté, puis de chaque côté on vérifie que tout est bien tendu dans toutes les dimension : le moindre pli peut faire une prise au vent et limiter la durée de vie de la bâche, voire créer un vrai problème pour la structure de la serre s’il est trop important. Donc on fait les ajustements nécessaires.

Enfin, on blinde de terre les deux tranchées, le plus possible pour tendre la bâche.

Et voilà au bout d’une deuxième journée de boulot deux serres bâchées dans les règles de l’art :

IMG_4057Serre 4

IMG_4052Serre 1

Enfin, presque parce que profitant que je n’étais pas là pour prendre des photos, la serre 1 a vécu une aventure fantastique, mais je ne sais pas trop à quel moment, quand la tranchée s’est écroulée le long des montants (le sable creusé la semaine précédente avait sêché) et qu’un certain nombre de montants sont tombés à la suite. Il a fallu étayer en catastrophe en mettant des parpaings sous les montants pour pouvoir ré-installer correctement la bâche et l’enterrer. Du coup, la serre est maintenant tordue (mais la bâche est très bien tendue).

IMG_4051les chats sont très très contents ils ont vous avez bien travaillé

IMG_4042Après deux folles journées à creuser et pelleter

À lire, l’article de Magali sur le blog de l’AMAP de Changé.

 

Merci à Bernard, Quentin, Pascaline et Monsieur, Fabrice, Magali et Joël, Laurent, Valérie, Vincent et Hugo, Vincent et Félix, Alexandra et Fabrice, Bernard, Marie-Odile et Monsieur, Anne-Laure, Dorine, Hervé, Mélanie et Père, Catherine, la famille BigPic, Marylène, Bertrand, Anne, Antoine et Gwen et Sam.

Et un merci supplémentaire à vous qui êtes venus à plusieurs reprises.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :