Mai 242013
 

Hier on a planté presque toutes les courges (plus de 600m2) ; les petits pois sont enfin en fleur et les fraises prêtes à mûrir, et les patates poussent bien !

On était content, les coccinelles commençaient à courir partout.

Ce matin, gelée blanche. On s’est peut-être un peu trop félicité.

Et ça risque d’être pire pour les jours qui viennent.

meteogel

Idéalement, il faudrait couvrir ces surfaces de produits fragiles d’un voile de forçage pour éviter tout risque de gel, mais entre les patates et les courges, c’est près de 2000m2 à couvrir (quelque chose comme 5 heures de boulot et de toute façon, je n’ai pas le voile de forçage nécessaire ni les moyens d’en racheter) ; et puis, les petits-pois sur grillage sont bien compliqués à protéger de toute façon.

Les serres sont fermées. espérons que ces conditions ne facilitent pas, en plus, l’installation de ravageurs et de maladies sous serre.

On saura quelques jours après cet énième passage glacial si les légumes ont juste pris du retard ou si ils ont vraiment gelés.

Rien n’est jamais acquis, apparemment, surtout pas la chaleur en mai, rien n’est jamais gagné.

Par contre depuis plus d’un an, ça commence à faire beaucoup. Beaucoup trop de problèmes, de stress et de soucis.

 

EDIT DE 22:00 :  Bon bah, on sait déjà qu’il y a des patates primeurs qui ont gelé. Vu que les températures vont encore descendre d’ici lundi, on se demande comment faire pour protéger patates, courges (2000m2).  Quant aux petits-pois en pleine floraison, on s’en remet au sort. (pour le reste aussi d’ailleurs vu que concrètement, je ne vois pas comment on va pouvoir protéger)

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :