Oct 182011
 

Cette semaine, première gelée samedi matin : oh, trois fois rien, assez pour sonner l’alerte et le glas pour Aline et moi : en effet, nous allons entamer avec la chute de température la grande valse des ouverture / fermeture de porte de serre (les grandes portes en demi-lune qui sont bien lourdes) et  la couverture des cultures qui peuvent encore un peut rester en terre à condition d’être protégées avec le voile d’hivernage : ce qui signifie aussi, devoir le remettre tous les 4 matins quand le vent est trop fort, l’enlever et le remettre à chaque récolte…

Bref, vous avez compris, c’est pas notre tasse de thé.

À part ça grosse récolte de courges samedi avec l’aide des AMAPiens, et tout début du rangement. Bon ça peut paraître foufou comme ça, mais moi j’attends que ça : avoir le temps de faire de l’entretien et du rangement, rendre cette ferme un peu plus présentable et plus à mon goût. Il faut aussi que j’arrive à tenir certains objectifs “administratif” dirons-nous, même si ce n’est qu’un mot fourre-tout ; et ça ce n’est pas gagné.

Bon, dans les serres :

  1. tomates – navets.
  2. mâche
  3. haricots rame – oignons
  4. bettes
  5. tomates

Dans les champs :

  1. parcelle 1 :  tout au fond, des panais, puis fraises, épinards, salades, carottes de conservation ; puis navet, et radis longs roses et blancs, et petits radis.
  2. Entre les serres : betteraves rouges, radis noirs et mesclun,
  3. parcelle 2 :  rutabagas et fenouil sous le voile, salades, maïs, poireaux, céleri rave (au fond on voit bien tout l’engrais vert à la place des pommes de terre)
  4. parcelle 3 : bettes, carottes pour l’hiver, choux blancs et de milan, brocolis, choux fleurs et choux pointus.
  5. parcelle dans la pâture : PLUS UNE SEULE COURGE !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :